mardi 3 mai 2016

Le Gers met en service son réseau, de 36 bornes, interopérable ( KiWhi et Freshmile) .

De g à d : A.Mora, JM Walcker, JC Le Maire
Vendredi 22 Avril, M. Jean Michel Walcker, directeur du Syndicat départemental de l'Energie du Gers, Arnaud Mora, Président de Freshmile et leurs collaborateurs nous associaient à une réunion de travail pour faire le point sur le déploiement des bornes dans le département.
La totalité des 36 bornes, modèle Schneider EVlink City, sont installées et opérationnelles, leur supervision est assurée par Vinci avec l'interface de Freshmile; ces bornes, rappelle M.Walcker, alimentées en 36 kWh avec de l'électricité verte fournie par EDF dans le cadre d'un contrat conclu avec un groupement de syndicats départementaux, permettront à deux voitures électriques de se charger simultanément en 22 kWh.

Arnaud MORA précise que ces bornes sont raccordées à Internet par modem et que parfois, vu la mauvaise couverture réseau, il peut y avoir des pertes de connexion récurrentes et aléatoires, et ce avec les trois opérateurs testés (Orange, Bouygues, SFR) et qu'il est très difficile d'obtenir des informations de la part des opérateurs télécoms sur la façon dont sont gérés les flux. En tout état de cause, les bornes sont paramétrées de telle façon qu'elles acceptent tous les badges lorsqu'elles ont perdu la connexion. Donc le problème est transparent pour l'utilisateur qui dispose d'une carte RFID. Par contre, pour ceux qui utilisent l'application Freshmile pour localiser les bornes et le parcours d'accès de l'utilisateur par téléphone, les bornes semblent inaccessibles. 


Tutoriel de l'application Freshmile qui permet de lancer la charge de la voiture à partir d'un smartphone. 


Programme ADVENIR
Concernant les développements futurs, Arnaud Mora ajoute que, maintenant que la puissance publique a montré l'exemple en installant un maillage de qualité et accessible à tous, c'est au tour des commerces et des entreprises de suivre. Freshmile, en tant que membre de l'Avere, s'implique dans le montage des offres Advenir, qui permettent de subventionner jusqu'à 40% les installations de bornes connectées (obligatoirement) en entreprise, en copropriété et en parking d'établissements recevant du public (ERP).


En résumé une rencontre riche qui a permis à la fois de constater l'efficacité et la qualité de la réalisation pilotée par le SDE 32 et de pointer les améliorations à apporter pour compenser les déficiences dues à la qualité insuffisante de notre réseau de couverture téléphonique. 

Jean Claude Le Maire

Enregistrer un commentaire