dimanche 31 mai 2020

Economiquement ou écologiquement parlant c'est le moment de passer au 100 % électrique

Ci-dessous l'infographie, à partir des données ADEME, parue dans Le Parisien que nous avons extrapolée pour un comparatif complet du bilan CO² intégrant le véhicule hybride suivant 2 options correspondant à 10 ou 30 % de parcours en électrique.











Les aides prévues pour les 200.000 premiers clients par le Plan Automobile 
PRIME A LA CONVERSION :
Pour bénéficier de la nouvelle prime à la conversion, l’âge des véhicules mis au rebut est abaissé : 
  • de 10 ans pour les Diesel (avant le 1er janvier 2011 au lieu du 1er janvier 2001)
  • et de 9 ans pour les véhicules essence (avant le 1er janvier 2006 au lieu du1er janvier 1997).
Pas de changement pour l’âge des véhicules éligibles à l’achat, qui concerne les véhicules neufs et les véhicules d’occasion récents immatriculés après le 1er septembre 2019.
Concernant la prime majorée qui prend en compte le revenu fiscal de référence par part sur la période transitoire il passe à  18.000 euros (au lieu de 13.489 euros). Suppression de la référence au trajet domicile-travail et de la majoration pour les ménages très modestes. 
Le montant de la prime à la conversion est augmenté jusqu'à 3 000 € pour un véhicule thermique et jusqu'à 5000 € pour un véhicule électrique ou hybride rechargeable.
Pas de changement sur le prix plafonds du véhicule acheté pour pouvoir bénéficier de la prime à la conversion : 60.000 euros pour les véhicules électriques, 50.000 euros pour les véhicules hybrides rechargeables.
Si une collectivité bonifie la prime à la conversion pour les personnes habitant ou travaillant dans les zones à faibles émissions, l'Etat doublera cette bonification, dans la limite de 1000 euros par prime . La prime à la conversion étant cumulable les autres primes l'on pourrait arriver dans le meilleur des cas à un cumul de 14.000 € d'aides
PRIME A L'ACHAT 
Pour les véhicules électriques revalorisée à:  
  • 7.000 € pour les véhicules dont le prix est inférieur à 45.000 euros pour les particuliers 
  • et 5.000 euros pour une entreprise.
Pour les hybrides rechargeables :
Le bonus est de 2.000 €  pour les véhicules VP et camionnette, entre 20g CO² et 50g/km, dont le prix est inférieur à 50.000 euros et l’autonomie supérieure à 50 kilomètres en mode tout électrique à 2.000 euros.
Que dit le décret concernant la nouvelle prime à la conversion ?

Pour la première fois, un macaron apposé sur les véhicules qui ont bénéficié d'une aide de l'Etat fera la publicité de ce dispositif.

- Une prime est instaurée pour la transformation d'un véhicule à motorisation thermique en motorisation électrique à batterie ou à pile à combustible ;
- Le montant du bonus pour l'achat d'un vélo à assistance électrique est identique au montant de l'aide attribuée par la collectivité territoriale ou le groupement de collectivités territoriales, dans la limite de 200 euros.

Références : les dispositions du code de l'énergie modifiées par le présent décret peuvent être consultées, dans leur rédaction issue de cette modification, sur le site Légifrance (https://www.legifrance.gouv.fr).

Si l'on pousse la comparaison plus loin comme détaillé dans le tableau ci-dessous, le véhicule 100 % électrique s'avère être le meilleur choix. 

Pour un meilleur confort de lecture cliquez sur l'image pour "Ouvrir dans une fenêtre en navigation privée".👇



mercredi 27 mai 2020

Le plan de soutien à l’automobile.


TéléchargerLe président de la République, Emmanuel Macron, a dévoilé mardi 26 mai en présence de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, le plan de soutien à la filière automobile. Ce plan prévoit plus de 8 milliards €  d’aides, d’investissements et de prêts. 

Objectifs : rendre l’industrie plus compétitive et décarbonée.

1ère direction : renouveler le parc automobile français en faveur des véhicules propres

  • Le bonus pour l’achat d’un véhicule électrique passe de 6000 à 7000 € pour les particuliers, pour l’achat d’un véhicule d’une valeur inférieure à 45 000 €.
  • Le bonus pour l’achat d’un véhicule électrique pour les flottes d’entreprises passe à 5 000 €, pour l’achat d’un véhicule particulier ou utilitaire léger d’une valeur inférieure à 45 000 €.
  • Mise en place d’un bonus de 2 000 € pour l’achat de véhicules hybrides rechargeables pour les véhicules d’un montant inférieur ou égal à 50 000 €.
  • La prime à la conversion passe à 3000 € pour les ménages modestes pour l’achat d’un véhicule thermique et à 5 000 € pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable
  • Assouplissement du critère d’éligibilité pour la mise au rebut du véhicule, en incluant les Crit’air 3 pour les ménages « très modestes » et Crit’air 4 pour les autres.
  • Le nombre de ménages éligibles à la prime à la conversion augmentera grâce au relèvement du seuil de revenu fiscal de référence passant de 13 500€ à 18 000€ pour couvrir 75 % de la population.
  • Les acheteurs publics, dont l’État, accélèreront le renouvellement de leurs flottes de véhicules. Le Gouvernement adoptera dans les prochaines semaines une circulaire relative aux flottes de véhicules imposant un objectif de 50% de véhicules électriques, hybrides ou à hydrogène pour les acheteurs publics.
  • Accélération du déploiement de bornes de recharge électrique. Le nombre de points de recharge passera à 100 000 bornes d’ici 2021 au lieu de 2022.
  • Les collectivités locales seront invitées à proposer des avantages à l’usage des véhicules en mode électrique zéro émission (gratuité des parkings publics, utilisation de voies réservées etc.).


2è direction : investir et innover pour produire les véhicules de demain

Création du Fonds d’avenir pour l’automobile doté de 1 milliard € destiné à la modernisation et la numérisation des chaînes de production, à la transformation écologique de la filière automobile et à l’innovation.
Dans le détail, 600 M€ d’investissements en fonds propres sont destinés à la consolidation de la filière. 200 M€ pour la modernisation et la décarbonation de l’outil productif. 150 M€ d’aides pour la R&D et l’innovation du secteur.

3è direction : soutenir les entreprises en difficultés et protéger les salariés

Déploiement d’un plan massif de développement de compétences
Compte tenu des perspectives d’une rentrée très difficile pour l’alternance (apprentissage et contrats de professionnalisation), un plan d’urgence sera mis en œuvre pour réduire significativement le coût d’un jeune en alternance et permettre à la filière de viser une stabilisation du niveau d’alternants

Engagements de la filière automobile

Ce plan de soutien s’inscrit dans le cadre d’un engagement collectif de l’ensemble des entreprises de la filière automobile, en particulier des constructeurs et grands équipementiers.
La filière s’engage notamment à amplifier sa stratégie tournée vers la transition environnementale et faire évoluer sa gamme de véhicules en cohérence avec les objectifs fixés par la réglementation européenne en matière de réduction des émissions de CO2. Ainsi, d’ici 2025, la production de véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hybrides sera portée à 1 million de véhicules.
Une nouvelle charte sera signée entre les acteurs de la filière pour renforcer les bases d’une relation équilibrée entre donneurs d’ordre et sous-traitants
Poursuite de la stratégie de localisation en France des activités de recherche et de production à forte valeur ajoutée. Dans les trois prochaines années, plus d’un 1 milliard € seront investis en France par les grands équipementiers dans les technologies de la transition énergétique (batteries, chaînes de traction électriques, technologies hydrogène).


lundi 25 mai 2020

En région OCCITANIE, comme ailleurs, de nombreux électromobilistes souhaiteront " rouler au soleil ! "


La Région OCCITANIE, par l'intermédiaire de son agence AREC,  propose une solution clef en main pour le déploiement d’ombrières grâce au partenariat noué avec l’Entente des 13 Syndicats Départementaux d’Énergie de la Région et See You Sun, entreprise spécialisée dans le déploiement d’ombrières photovoltaïques et de bornes de recharge pour véhicules électriques.
La société « Ombrières d’Occitanie » finance à 100% l’installation dès 200 m² et jusqu’à 1500 m² de stationnement pour couvrir entre 15 et 100 places qui pourront en option bénéficier de bornes de recharge pour véhicules ou vélos électriques, éclairage public, vidéosurveillance, bornes wifi…
________________________________________________________

Le VE je le veux se félicite de cette excellente initiative qui vient compléter nos démarches auprès du Conseil Régional initiées en coopération avec les 13 syndicats d'énergie d'Occitanie en 2017-18  et dont vous pourrez consulter le compte rendu publié en juin 2018 dans ces colonnes en cliquant sur l'image ci-dessous. 👇

Cliquer pour accéder à l'article précédent. 
____________________________________________________________________________

Avec la mise en place des Comités départementaux de la mobilité ouverts à des associations impliquées sur les questions de la mobilité, Le VE je le veux propose à ses lecteurs électromobilistes de s'organiser pour y porter nos préoccupations et propositions concernant l'électromobilité; un groupe de travail consacré à l'électromobilité est prévu. En tant qu'usagers nous sommes biens placés pour éclairer par exemple les décideurs sur les types de points de recharge et leurs implantations les plus judicieuses.  A nous de nous organiser en partenariat avec La CoopéractiVE et la Fédération FAUVE

Cliquer pour accéder au blog de La CoopéractiVE

Nous ne manquerons pas de tenir nos lecteurs informés des évolutions et avancées de ces projets que l'actualité de sortie de crise du COVID 19 rend de plus en plus pertinents et urgents au vu des réponses à apporter en terme de sobriété énergétique et de réduction de l'empreinte écologique de la mobilité. 


Jean-Claude LE MAIRE


AMBULANCE NISSAN NV400 100% ELECTRIQUE, à Tokyo






Nissan Motor Co., Ltd. et les pompiers de Tokyo ont annoncé l'arrivée au sein de la flotte d'ambulances du quartier d'Ikebukuro, de la toute première ambulance Nissan NV400 100% électrique du Japon. Ce projet est le résultat d'une forte collaboration entre Nissan, les pompiers de Tokyo et la préfecture de Tokyo.
"Pionnier de la mobilité 100% électrique, Nissan croit fermement en la mobilité durable et s'efforce de contribuer à un monde sans émissions ", a déclaré Ashwani Gupta, directeur général en charge des opérations de Nissan. "Ce NV400 100% électrique est un bon exemple des efforts de Nissan pour améliorer l'accessibilité des véhicules sans émission à l'échappement aux particuliers, aux entreprises et aux pouvoirs publics".
La livraison de la première ambulance 100% électrique dans la flotte du service d'incendie de Tokyo fait partie de l'initiative "Zero Emission Tokyo" de la capitale japonaise.
L'ambulance Nissan NV400 électrique est équipée d'un brancard, électrique lui aussi, qui permet de faciliter les opérations pour les équipes de soignants. Grâce à sa motorisation électrique, les niveaux de bruit et de vibration dans le véhicule sont nettement inférieurs à ceux d'un véhicule thermique traditionnel, ce qui contribue à un meilleur confort de transport pour les patients.

Le véhicule est équipé de deux batteries au lithium-ion (33 kWh) et d'une batterie supplémentaire (8 kWh) pour l'utilisation stationnaire des équipements électriques embarqués et de la climatisation. Dans le cas d'une panne de courant ou d'une catastrophe naturelle, l'ambulance Nissan peut également se transformer en source d'énergie mobile.
Réalisée à partir d'un fourgon Nissan NV400 transformé, cette ambulance est une solution très économique en termes de coûts d'utilisation et d'entretien. La transformation, exécutée par le carrossier Autoworks Kyoto, est conforme à la réglementation japonaise et conçue pour répondre aux besoins des premiers secours.

Pionnier de la mobilité 100% électrique depuis 2010, Nissan a vendu près d'un demi-million de berlines Nissan LEAF dans le monde. Pour les entreprises, la marque propose depuis 2014 le fourgon compact e-NV200, vendu à 42 000 exemplaires en Europe, dont 10 000 en 2019.
NV400 ambulance de Tokyo 100% électrique : 7 places
longueur : 5,54 m, largeur : 2,07 m, hauteur : 2,49 m ; PTAC 3,5 t
Motorisation 100 % électrique : puissance 55 kW; couple 220 Nm
Batterie lithium-ion, capacité 33 kWh, charge AC200 ; recharge de type 2.
Batterie supplémentaire pour les équipements : capacité 8kWh ; charge AC100V 1,5 kW

mardi 19 mai 2020

ZITY déploie son service d'autopartage électrique à PARIS


500 Renault ZOE disponibles à la location, 24h/24 et 7j/7, dans Paris intra-muros et Clichy. Une application mobile téléchargeable gratuitement pour réserver, accéder et restituer un véhicule facilement. Une tarification compétitive et flexible, sans abonnement ni contrainte de temps, pour répondre aux différents usages des Parisiens.

Boulogne-Billancourt, le 19 mai 2020 – Groupe Renault poursuit le déploiement opérationnel à Paris du service d’autopartage ZITY. Une flotte de 500 Renault ZOE 100% électriques est proposée à partir du 20 mai en libre-service aux parisiens. La mise en service de cette offre, annoncée au mois de mars et suspendue en raison des mesures de confinement, s’effectue en plein respect des recommandations du protocole sanitaire national de sortie du confinement défini par le ministère des Transports.
Dans le contexte de crise sanitaire actuelle et de défis environnementaux majeurs, nous sommes d’autant plus convaincus de l’intérêt de proposer aux Parisiens une solution de mobilité complémentaire respectant un protocole sanitaire strict : à la fois électrique, en libre-service, mais aussi accessible et plus durable pour contribuer à lutter contre la pollution de l'air et le réchauffement climatique précise, Gilles Normand, Directeur division véhicules électriques et services de mobilités, Groupe Renault.

Des formules flexibles et adaptées aux différents besoins :
Un service accessible 24h/24 et 7j/7 dans Paris et Clichy ;
Une inscription gratuite validée sous 24/à 48h, sans obligation d’abonnement, ni durée forfaitaire minimale ou maximale ;
Un tarif de lancement de 0,29€/ minute ;

Des forfaits temps, avec des tarifs fixes, pour un usage prolongé :
 24h : 35€
 48h : 55€
 72h : 65€ 

Des « packs économies » : du crédit-temps utilisable en plusieurs fois pour un usage régulier *:
Pack Malin 30€ permettant de bénéficier de 35€ de crédit sur l’application ;
Pack Malin 50€ soit 60€ de crédit ;
Pack Malin 80€ soit 100€ de crédit ;
Les crédits achetés sont aussi valables à Madrid où le service est également réactivé à compter du 20 mai, et à termes dans d’autres villes où l’offre ZITY pourrait être étendue.
Zity propose également une tarification « stand-by » permettant de conserver le véhicule à un coût préférentiel de 0,13€/minute le temps d’un stationnement de courte durée.
En fonction de son parcours, l’usager se voit proposé automatiquement le tarif le plus avantageux, à la minute comme au forfait.
Ce service d’autopartage électrique fonctionne en stationnement libre et gratuit dans Paris sur les places de voirie autorisées.

Les avantages du service Zity :
Grâce à l’application mobile ZITY, les usagers visualisent sur une carte, à toute heure du jour et de la nuit, le véhicule le plus proche de leur position. La réservation est instantanée et le véhicule se déverrouille via l’application. Pour mettre fin à la location, le véhicule doit être garé dans Paris, sur n’importe quelle place publique en surface et verrouillé.
Les voitures offrent 5 vraies places et sont équipées de caméra de recul, capteurs de proximité, GPS, écran tactile et d’un régulateur de vitesse.
Des sièges enfants sont présents dans plus de 150 véhicules et ceux qui en sont équipés immédiatement visualisables via l’application mobile sans frais supplémentaire.
Un niveau de batterie garanti affiché grâce à la technologie embarquée dans les Renault ZOE ZITY permet de faire remonter, en temps réel, toutes les informations du tableau de bord, dont le niveau de la batterie. En deçà du niveau minimum requis, le véhicule n’est plus disponible à la location et pris rapidement en main par les équipes ZITY pour en assurer le rechargement.
La disponibilité et le positionnement intelligent des véhicules : le haut niveau d’autonomie des batteries des ZOE permet des recharges moins fréquentes et par conséquent un plus grand nombre de véhicules disponibles dans les rues. Très performante, la plate-forme informatique de ZITY permet un repositionnement intelligent et rapide des véhicules après leur entretien. La garantie pour l’utilisateur de trouver un véhicule facilement et à faible distance.

Le protocole sanitaire :
Conformément au protocole sanitaire national défini par le ministère des transports, les équipes Zity sont équipées de masques de protection et doivent respecter la distanciation sociale à la prise et la dépose des véhicules, ainsi que pendant les trajets.
Lors des opérations de recharge et de maintenance, elles procèdent systématiquement pour chaque véhicule, au nettoyage désinfectant (solutions antivirales et antimicrobiennes) des parties en contact avec les mains des usagers.
Au cours du processus de réservation, il est également recommandé aux utilisateurs du service de porter un masque, de se laver les mains avant et après chaque trajet avec du savon ou gel hydroalcoolique et de respecter les recommandations et les gestes « barrières » indiqués par le gouvernement et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour protéger les autres clients ainsi que les équipes opérationnelles.
Ce protocole de nettoyage et de désinfection des véhicules a été éprouvé pendant le confinement dans le cadre du dispositif de prêt de véhicules mis en place auprès des soignants de l’AP-HP et des bénévoles de la Croix-Rouge à Paris (voir communiqué/+lien).
En accord avec ces organismes, le dispositif de prêt est progressivement interrompu et remplacé par une offre à -25%, mise en ligne sur la plateforme Hoptisoins de l’AP-HP.


*Tarification des packs valable jusqu’au 31/12/2020


Enfin des bornes de recharge pour VE pour le Grand Paris (hors Paris) : 3 084 points de charge (dont 252 de recharge rapide).

Télécharger le dossier de présentation.

Patrick OLLIER, Président, et Daniel GUIRAUD, Vice-président délégué à la mise en œuvre de la Stratégie environnementale et au Développement des réseaux énergétiques ont présenté le groupement d’entreprises françaises Métropolis (composé de SPIE CityNetworks, E-TOTEM et SIIT) auprès du Conseillers métropolitains qui l’ont désigné comme le lauréat de l’appel à initiatives privées pour l’installation et l’exploitation de 3 084 points de charge (dont 252 dédiés à la recharge rapide) pour véhicules électriques sur voirie dans les communes de la Métropole (hors Paris).
Lancé en juillet 2019, cet appel à initiatives privées portait sur la valorisation et le réemploi des bornes Autolib’ laissées à l’abandon depuis le 31 juillet 2018.
« La Métropole va ainsi faciliter l’émergence d’une offre de recharge pour véhicules électriques au maillage pertinent, économiquement robuste et lisible pour l’usager. La mise en place de ce réseau de bornes de recharge sur voirie publique, fondé sur des principes de continuité territoriale et d’égalité de traitement entre les communes, est essentielle pour répondre à la problématique de charge électrique à laquelle sont confrontés quotidiennement les habitants et les professionnels de la Métropole » indique le Président de la Métropole.
De manière précise, ce dispositif n’entraînera pas le moindre transfert de compétence et n’aura pas d’incidence financière pour les communes qui percevront en revanche des redevances d’occupation du domaine public. Le groupement autofinancera le service en totalité, en investissement (à hauteur de 15 millions d’euros) comme en exploitation.

lundi 18 mai 2020

Bruno Le Maire a annoncé ce lundi qu'il présentera "sous 15 jours" un plan de soutien au secteur automobile et à l'achat de véhicules électriques.

Ecouter l'extrait entre 5'30" et 6'15"
Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a annoncé  sur France Info, lundi 18 mai, qu'il présenterait "sous 15 jours" un plan de soutien au secteur automobile,  et à l'achat de véhicules qui émettent le moins de CO², aux véhicules électriques .

"J'annoncerai un plan de soutien au secteur automobile sous 15 jours, et le plus vite sera le mieux, de façon à relancer la consommation et la transformation vers un modèle plus durable et encourager les français à acheter ces véhicules qui sont aujourd’hui trop cher pour eux, je pense en particulier au véhicule électrique...", a déclaré le ministre sur Franceinfo, après avoir réuni récemment les responsables de cette filière.

Il nous parait très important que le Ministre ait a plusieurs reprise précisé véhicules électriques et non pas le mystificateur vocable de véhicules électrifiés que tente d'imposer les lobbies du pétrole et des constructeurs qui n'ont pas fait l'effort d'investir dans l'électrique.

Pourquoi il est en effet nécessaire de privilégier les véhicules 100% électriques ? 

  • Ce sont les seuls qui n'émettent pas de CO², de NO² et de GES. 
  • A contrario les hybrides, véhicules thermiques, qui ne roulent en électrique que la cinquantaine de kilomètres que leur permet leur batterie, contribuent énormément aux émissions polluantes comme le soulignent les utilisateurs qui ont témoigné à la suite de mon interview sur la chaîne de Tesla Riviera ci-dessous.
Voir la vidéo

  • Les règles du bonus et les avantages fiscaux ne doivent strictement favoriser que les VE 100% électrique.
  • Il faut cesser d'entretenir une niche fiscale pour les flottes d'entreprises "électrifiées" à grand renfort de gros SUV hybrides parfois plus polluants que la version thermique. La chute des prix des carburants consécutive au COVID serait un encouragement supplémentaire à continuer à rouler en thermique. Dans cette sortie de crise, on peut tout simplement ne pas leur appliquer de malus mais surtout pas leur octroyer de bonus.
  • Comme le souligne le Ministre c'est le moment d'aider financièrement les français à acquérir ces VE "trop cher pour eux", et donc flécher vers eux l'utilisation de l'argent public en prenant en compte également le marché de l'occasion qui devient de plus en plus intéressant. 
  • Au niveau européen il faut également résister à la pression allemande des constructeurs de grosses berlines pour entraver le passage à la procédure d'essai RDE (émissions en conditions de conduite réelles) !
Jean-Claude LE MAIRE
PS : A l'appui de mes affirmations je reproduis en exemple la relation de l'interview faite dans une certaine presse spécialisée ou le terme électrique formulé 2 fois dans le passage par le ministre est systématique omis ou supprimé.

Le locataire de Bercy a également précisé certains axes de ce futur plan. Sans réelle surprise, la transition écologique et donc les véhicules propres seront au centre du dispositif  "Cela veut dire soutien à l'achat de véhicules propres. Il faut que l'on fasse de cette crise un levier pour accélérer la transition écologique et pour encourager les Français à acheter des véhicules qui sont encore aujourd'hui trop chers pour eux", a-t-il indiqué

vendredi 15 mai 2020

Nouveau fourgon Nissan e-NV200 XL Voltia : volume utile quasi-doublé pour le fourgon 100% electrique.

  • Le fourgon 100 % électrique de Nissan, idéal pour la logistique urbaine, gagne en volume
  • Sa capacité de chargement est portée de 4,2 à 8m3 pour davantage de chargement et des trajets rationnalisés
  • Déjà vendu à plus de 42 000 exemplaires en Europe –dont 10 000 en 2019- c'est le véhicule idéal pour des livraisons flexibles sur le dernier kilomètre
  • Pour les marchés de l'Europe de l'Ouest, c'est le carrossier Gruau qui assure cette transformation en France

Pionnier de la mobilité 100% électrique depuis 2010, Nissan renforce encore sa gamme avec une toute nouvelle version de son fourgon compact 100 % électrique e-NV200. Baptisé e-NV200 XL Voltia, celui-ci voit son volume utile presque doublé, passant de 4,2 à 8 m3. Les deux versions sont désormais proposées au catalogue.
Les entreprises peuvent donc prévoir davantage de livraisons lors de chaque tournée, afin de rationaliser les opérations et de gagner du temps. Le fourgon e-NV200 confirme sa réputation de véhicule idéal pour les livraisons en ville, grâce à sa conduite silencieuse et à son absence d'émission à l'échappement, deux atouts très appréciés des opérateurs comme des résidents.
« En dépit de normes plus strictes en matière d'émissions et d'un accès restreint aux centres-villes, la demande de livraisons urbaines sur le dernier kilomètre ne faiblit pas. Les entreprises de toutes tailles se doivent de rester compétitives et de trouver une solution pour optimiser leurs opérations de livraison », explique Manuel Burdiel, General Manager, LCV Sales and Business Development.
Priorité à la polyvalence
Le nouveau-né de la gamme Nissan e-NV200 donne la priorité à la polyvalence et à la praticité. Longueur et hauteur utiles ont été accrues, permettant non seulement davantage de chargement mais également aux opérateurs qui chargent et déchargent, de se tenir debout, pour plus de confort de travail. Sa largeur hors-tout demeure inchangée, permettant au Nissan e-NV200 d'être toujours aussi manœuvrable, qualité pour laquelle le fourgon compact Nissan est plébiscité. De même, il est également très manœuvrable grâce à un angle de braquage optimisé qui le rend idéal en ville.
Le Nissan e-NV200 XL Voltia reprend la batterie 40 kWh et la motorisation 109 ch. / 240 Nm du fourgon compact Nissan e-NV200. Cette chaîne cinématique éprouvée s'inspire de plus de 10 ans de leadership de la marque, pionnière de la mobilité 100% électrique avec la LEAF vendue à plus de 450 000 exemplaires.
S'y ajoute un port de recharge rapide CHAdeMO  de série. Standard ou XL Voltia, tous les Nissan e-NV200 acceptent la recharge rapide. Les utilisateurs pourront donc, notamment, se recharger sur les quelque 350 bornes de recharge installées en France par Nissan et ses partenaires, en bénéficiant de 30 mn gratuites à chaque session de recharge.
Outre sa motorisation elle-même, la technologie de gestion intelligente de l'énergie vient renforcer l'efficience du fourgon Nissan e-NV200 XL Voltia. Le mode B optimise le freinage régénératif pour recharger la batterie pendant les déplacements, tandis que le mode ECO permet de gérer la puissance pour préserver l'autonomie de la batterie. Utilisées conjointement, ces deux technologies contribuent à accroitre l'autonomie du véhicule.
Le Nissan e-NV200 est un véritable succès auprès des entreprises notamment en France, où il a été choisi par Chronopost ou DHL, mais aussi par de multiples collectivités via l’UGAP (Union des Groupements d’Achats Publics) et de très nombreux artisans. Le fourgon Nissan e-NV200 a été vendu à 42 000 unités en Europe depuis son lancement. Pour la seule année 2019, pas moins de 10 000 exemplaires ont été vendus.
Le Nissan e-NV200 est construit à l’usine Nissan de Barcelone. Développée par l’entreprise slovaque Voltia, la transformation du Nissan e-NV200 XL Voltia est assurée par celle-ci pour les marchés d’Europe de l’Est. Pour l’Europe de l’Ouest, c’est en France, chez Gruau, que cette transformation est réalisée.
Le Nissan e-NV200 XL Voltia est d’ores et déjà commercialisé en France. Il est proposé à partir de 42 080 € HT, hors aides gouvernementales et locales. Le Nissan e-NV200 fourgon 4,2 m3 est, quant à lui, proposé dans l’Hexagone à partir de 31 490 € HT, également hors aides gouvernementales et locales.

jeudi 14 mai 2020

Utilisateurs de VE en Région Sud-PACA : votre avis intéresse la Région Sud-Provence-Alpes-Côte-d’Azur et l’ADEME, et l’Association AVEM

Cliquer pour accéder à cette enquête.
Dans le cadre de la réalisation d’une étude soutenue par la Région Sud-Provence-Alpes-Côte-d’Azur et l’ADEME, l’Association AVEM souhaite recueillir votre retour en tant qu’utilisateur de véhicule électrique.

Attention : ce questionnaire est réservé aux personnes se chargeant ou ayant fait des recharges dans la région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur.