mardi 20 octobre 2020

Horizon détaille chaque aspect créatif du design du crossover 100% électrique Nissan Ariya

 

  • L'ouvrage digital Horizon détaille chaque aspect créatif du design du crossover 100% électrique Nissan Ariya, décliné en six grands chapitres
  • Le but d'Horizon : explorer le moindre détail d'un crossover né du talent des designers Nissan répartis dans le monde entire
  • Plus de 10 000 clients européens ont déjà manifesté leur intérêt pour le crossover Nissan Ariya, d'Oslo à Paris et d'Helsinki à Madrid

👉👈

lundi 19 octobre 2020

Le véhicule électrique, star des banlieues chic. ( Eric Béziat , Le Monde du 16-10-2020 )

Alors que le marché français de la voiture à batterie se développe, la cartographie et le portrait-robot de l’électro-automobiliste révèlent quelques surprises

Pour un meilleur confort de lecture sélectionner  " Ouvrir le lien dans un nouvel onglet "


La scène se déroule, cet été, dans une coquette maison nichée dans l’une de ces petites communes dortoirs qui parsèment les collines de l’est des Bouches-du-Rhône. Lui est cadre à Marseille. Elle travaille dans une administration à Toulon. La discussion porte sur le changement de leur seconde voiture, sur le point de rendre l’âme. Et ils viennent de choisir : ce sera une électrique de marque française. La prime de 5 000 euros du département qui s’ajoute aux 7 000 euros de l’Etat les a fait basculer.

Notre couple provençal n’a rien d’une exception. Il est même très représentatif d’un nouvel engouement des Français (stimulé, il est vrai, par les subventions) pour le véhicule à batterie. Car, sur les neuf premiers mois de l’année, les ventes de voitures électriques semblent branchées sur du 400 volts : elles représentent 6 % du total des immatriculations, contre 1,93 % en 2019. 

Un palier majeur a été franchi et nous avons cherché à savoir qui sont ces nouveaux électro-automobilistes. Pour ce faire, nous avons demandé l’aide du cabinet de marketing C-Ways, dont la filiale Autoways a accès au fichier des immatriculations du ministère de l’intérieur.

Et il y a quelques surprises… Voiture de ville pour célibataire bobo parisien ? Que nenni ! Le véhicule électrique est présent sur tout le territoire. Par rapport au véhicule thermique neuf, les agriculteurs et les familles sont plus représentés dans les ventes, et il s’en vend plus dans les villes moyennes peu denses qu’au cœur des métropoles.

Deux principales limites

Reste une caractéristique incontestable, massive, et celle-ci pas inattendue : la voiture électrique est un véhicule pour ménage aisé doté d’un habitat individuel type pavillon. Cette caractéristique s’inscrit avec force dans la répartition géographique des ventes de voitures à batterie : on les trouve dans des territoires comme la vallée de Chevreuse dans le sud-ouest de l’Ile-de-France, la grande banlieue ouest-bordelaise ou est-toulousaine, les pourtours du lac d’Annecy, les vallées et hauteurs recherchées de l’agglomération grenobloise.

Ces caractéristiques montrent les deux principales limites du marché de l’électrique : d’une part, le véhicule est souvent cher (rien à moins de 30 000 euros), et le relais ne peut être pris par un marché de l’occasion quasiment inexistant. D’autre part, les problèmes de disponibilité de la recharge rendent l’achat par l’habitant d’un immeuble quasi utopique.

D’où la signature, lundi 12 octobre, par l’Etat (représenté par Barbara Pompili, ministre de la transition écologique et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports) et les principaux groupes de distribution, d’une charte pour parvenir à 100 000 bornes de recharge en France à la fin de 2021 (on est à 30 000 aujourd’hui). Symboliquement présents ce même lundi, sur le parking d’un supermarché Lidl de la banlieue parisienne, doté de dix points de recharge, les deux ministres ont confirmé la création d’une prime de 1 000 euros pour l’achat d’une voiture électrique d’occasion. Nos données le confirment : la démocratisation du véhicule électrique est bien sa principale urgence.

___________________________________________________________________

👇 Sur le même sujet voir notre article 👇

Répartition territoriale des Voitures 100% électriques et des bornes de recharge publiques en 2019.

vendredi 16 octobre 2020

Les véhicules électriques contribuent à l'alimentation du réseau avec la charge intelligente ABB

La technologie Vehicle-to-Grid d'ABB établira une référence mondiale en matière de recharge bidirectionnelle avec une toute nouvelle station de 11 kW

Le leadership mondial d'ABB en matière de mobilité électrique a une fois de plus été souligné par la fourniture de sa technologie de charge bidirectionnelle à un projet de partenariat Vehicle-To-Grid (V2G).

Dans le cadre d'un contrat avec le français DREEV, une joint-venture entre Électricité de France (EDF) et Nuvve, spécialisée dans la recharge intelligente des véhicules électriques, ABB fournira sa toute nouvelle technologie de recharge bidirectionnelle de 11 kW, spécialement conçue pour le V2G.

La solution ABB intégrée à la technologie logicielle DREEV permettra aux conducteurs de VE d'exporter le surplus d'énergie vers le réseau. Avec un potentiel de générer jusqu'à 20 € / EV / mois, le V2G réduit ainsi le coût total de possession et stimule encore l'adoption des VE. Les chargeurs bidirectionnels aident également à lisser le flux de production inégale d'électricité à partir de sources renouvelables telles que l'énergie solaire et éolienne.

Frank Muehlon, responsable des activités mondiales d'ABB pour les solutions d'infrastructure de mobilité électrique, a déclaré: «ABB est un leader mondial du marché des solutions de charge rapide. Nous sommes ravis d'avoir l'opportunité d'accompagner DREEV dans sa mission de participer activement à rendre le réseau plus résilient avec la technologie V2G. Notre coopération avec DREEV est l’un des principaux efforts au monde pour déployer sur le terrain une véritable technologie V2G. »

Dans le cadre de ce partenariat, ABB fournira des bornes bidirectionnelles V2G en France, puis des installations au Royaume-Uni, en Italie, en Belgique et en Allemagne.

Le chargeur léger et compact de 11 kW fournit une charge rapide et flexible et est entièrement compatible avec les véhicules électriques actuels et futurs. Il répond aux exigences de conformité du réseau les plus strictes et est conçu pour être la référence mondiale pour la recharge V2G.

Muehlon a ajouté: «Le développement de cette solution de recharge bidirectionnelle intelligente sera essentiel pour permettre la prochaine étape de l'évolution de notre écosystème de mobilité électrique et représente une étape clé dans la stratégie de développement durable d'ABB.»

Eric Mevellec, PDG de DREEV, a ajouté: «V2G est une technologie qui nécessite à la fois innovation et capacités industrielles. Cette coopération avec ABB est essentielle pour amener nos solutions au niveau supérieur. Nous sommes maintenant prêts à accélérer le développement commercial. »

Peu de voitures électriques prennent actuellement en charge le V2G, mais il devrait devenir une technologie dominante dans les cinq prochaines années. Et avec le nombre de VE en circulation qui devrait passer à 559 millions d'ici 2040 et 33% de la flotte mondiale sera alimentée à l'électricité (1), l'écosystème énergétique mondial doit évoluer pour accompagner cette transition.

La technologie ABB V2G est conçue pour être un catalyseur crucial et est un choix naturel pour ABB. Au-delà de sa position de leader dans la recharge de VE, ABB est également un acteur majeur au service des utilities. V2G combine ces deux expertises technologiques et apporte une réponse concrète aux enjeux énergétiques des opérateurs de réseaux.

(1) https://www.businessgreen.com/bg/news-analysis/3033315/iea-electric-vehicles-to-triple-by-2020-and-soar-to-125-million-by-2030

ABB (ABBN: SIX Swiss Ex) est une entreprise technologique mondiale de premier plan qui dynamise la transformation de la société et de l'industrie pour parvenir à un avenir plus productif et durable. En connectant le logiciel à son portefeuille d'électrification, de robotique, d'automatisation et de mouvement, ABB repousse les limites de la technologie pour amener les performances à de nouveaux niveaux. Avec une histoire d'excellence remontant à plus de 130 ans, le succès d'ABB repose sur environ 110 000 employés talentueux dans plus de 100 pays. www.abb.com

jeudi 15 octobre 2020

RENAULT EWAYS : en route vers la mobilité zéro carbone

A l’occasion de Renault eWays,événement inédit dédié à la mobilité électrique d’aujourd’hui et de demain, Groupe Renault s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2050 en Europe et dévoile deux nouveaux véhicules électriques :

Renault Mégane eVision : une berline compacte dynamique pour une nouvelle génération de véhicules électriques 

Dacia Spring Electric : la nouvelle révolution Dacia avec la voiture électrique la plus abordable d’Europe. 

"Le modèle définitif vient d'être présenté, et semble bien être une nouvelle révolution pour la marque qui proposera cette petite citadine électrique à partir de 15 000 €, soit environ 10 000 € bonus déduit." (NDLR)

 Il y a dix ans, Renault lançait la première ZOE sur les routes. Aujourd’hui, 350 000 véhicules électriques Renault circulent dans le monde avec 8 modèles différents ! 

Aujourd’hui, l’entreprise va plus loin et prend l’engagement d'atteindre un impact zéro CO2 d'ici 2050 en Europe. D'ici 2030, elle vise à réduire de 50% ses émissions de CO2 par rapport à 2010. 

D'ici 2022, tous les nouveaux modèles commercialisés disposeront d’une version électrique ou électrifiée, dans un marché qui, dans 5 ans, verra 50% des véhicules vendus fonctionner en électrique ou en hybride.

A l’occasion de Renault eWays, du 15 au 27 octobre, le Groupe partage sa vision de la transition vers la mobilité zéro-émission à travers ses nouveaux produits et technologies, des key notes de référence proposées sur la plateforme digitale :

https://easyelectriclife.groupe.renault.com/fr/eways/

Une nouvelle étape importante pour Groupe Renault qui se positionne comme un acteur majeur de la mobilité durable et de son écosystème, pour aujourd’hui et pour les années à venir.

Découvrez le discours de Luca de Meo,CEO du Groupe Renault ici 




Renault Mégane eVision, une berline compacte électrique inédite 

Renault présente le show-car Mégane eVision et réinvente le modèle de la berline compacte en y associant les codes du coupé et du SUV. 100% électrique, ce show-car au style innovant bénéficie de la toute nouvelle plateforme CMF-EV dédiée à l’électrique. Un atout qui lui permet de s’affranchir des dimensions et des codes traditionnels du segment pour proposer de nouvelles lignes et de nouvelles proportions. Il en résulte une berline aux dimensions extérieures contenues et à l’habitabilité record. 

Il y a près de 10 ans, Renault a su prendre le virage de l’électrique. Cette expertise permet aujourd’hui de lancer une toute nouvelle génération de modèles électriques dont Mégane eVision est le symbole. 25 ans après son lancement, c’est désormais une nouvelle page qui s’ouvre pour Mégane. 

Pour en savoir plus sur Mégane eVision cliquez ici 




Dacia Spring Electric, la nouvelle r-EV-olution de Dacia 

Dacia présente sa petite citadine branchée commercialisée dès 2021 : Dacia Spring Electric. Après Logan et Duster, Dacia Spring s’apprête à révolutionner, à son tour, le marché en rendant l’électrique accessible à tous. Qu’il s’agisse de mobilité individuelle, partagée ou professionnelle, Spring propose une solution simple, fiable et accessible. 

Sous son look disruptif de SUV, elle est dotée de 4 vraies places, d’une habitabilité record, d’une motorisation électrique simple et fiable et d’une autonomie rassurante. Légère et compacte, Spring Electric peut circuler 225 km en cycle WLTP mixte et 295 km en WLTP City, garantissant une grande polyvalence d’utilisation, urbaine mais aussi péri-urbaine.

Pour en savoir plus Dacia Spring cliquez ici

jeudi 8 octobre 2020

Septembre 2020 : + 10 011 voitures électriques particulières (+ 138 % en un an) et + 706 utilitaires légers électriques (+ 37 %) (Baromètre AVERE)