lundi 5 mars 2018

CHAdeMO affiche un bilan 2017 satisfaisant et annonce des protocoles de charge ultra rapide de 200 et 400 kW.

  • Croissance de 50% en Europe et de 30% dans le monde entier, l'infrastructure CHAdeMO continue d'étendre son réseau, desservant 775K plug-ins dans le monde
  • La base de membres poursuit sa croissance à deux chiffres
  • Protocole 200kW (CHAdeMO 1.2) publié et révision du protocole 400kW (2.0) en cours
  • CHAdeMO continue d'étendre sa portée mondiale; 10 nouveaux pays ont obtenu leur premier CHAdeMO en 2017
CHAdeMO Association a clôturé une autre année très réussie en 2017. Non seulement tous les fronts de l'entreprise de ses membres et collaborateurs ont grandi, mais elle a également consolidé avec succès sa position de leader sur le marché international.
De nouveaux chargeurs ont vu le jour partout dans le monde et le nombre de chargeurs CHAdeMO a augmenté de 30% l'année dernière, pour atteindre un total de 17 700 chargeurs Un taux d'augmentation encore plus élevé a été observé dans la région européenne, où une croissance de 50% a eu lieu en 2017, terminant l'année avec 6 060 points de charge à travers l'Europe. Des pays comme la Norvège, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la France et l'Ukraine sont allés au-delà de l'expansion de leur infrastructure de recharge.
Parallèlement aux chargeurs, les ventes de VE ont explosé l'année dernière grâce à une sensibilisation croissante du public à l'utilité et à la convivialité écologique des voitures électriques et à l'augmentation des offres des constructeurs automobiles. En 2017, 775 000voitures compatibles CHAdeMO sont sur les routes, parmi lesquelles 330 000 ont trouvé leur place en Europe.
La croissance de l'industrie des véhicules électriques a poussé à l'expansion géographique de CHAdeMO. En 2017, dix nouveaux pays ont installé avec succès leur premier chargeur CHAdeMO: Andorre, Barbade, Bulgarie, Géorgie, Inde, Jordanie, Kazakhstan, Philippines, Serbie et Ouganda.
Une autre grande réussite a été la publication des spécifications de 200 kW (max 400 A), suivies d'un test de connexion et d'une démonstration réussis. En mettant en œuvre ce protocole, les membres seront en mesure de développer des chargeurs EV de haute puissance qui permettent de charger les véhicules à un taux plus élevé, en tenant compte de la taille de la batterie EV qui augmente. De plus, anticipant les besoins de recharge diversifiés d'une plus grande variété de véhicules électriques, CHAdeMO travaille sur un protocole de 400kW (max 1kV), qui sera publié début 2018.
Makoto YOSHIDA, secrétaire général de l'association CHAdeMO, a commenté: «Notre branche étant identique dans toutes les régions du monde, avec l'émergence du marché des véhicules d'occasion se développant dans différentes parties du monde en plus des nouveaux véhicules électriques CHAdeMO arrivant sur le marché, nous Attendez-vous à ce que la demande de CHAdeMO reste forte. Au vu de l'avertissement de la CEI / ISO, nous avons examiné les mesures de sécurité de CHAdeMO et sommes convaincus que notre technologie offre sécurité, interopérabilité et évolutivité. "
Enregistrer un commentaire