vendredi 7 avril 2017

La Lomagne gersoise, un territoire d'@ccueil et d'excellence qui se convertit à l'électromobilité.

Jean-Louis Castell, Président de la Lomagne Gersoise et Philippe Blancquart, Vice-président à l’environnement, nous avaient conviés à découvrir les investissements de la communauté de communes dans l'électromobilité. 
Remise du Label par la ministre S.Royal au
Sénateur .Raymond Vall, Pdt du Pays et Philippe
Blancart Vice Pdt de la CC de Lomagne gersoise.
"Le parc de 11 véhicules compte maintenant 3 VE  achetés depuis 2016 chez des concessionnaires locaux pour l’usage des services communautaires. Ces investissements sont cofinancés par l’Etat (à hauteur de 36%) dans le cadre du label « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte » obtenu par le Pays PORTES de Gascogne, qui permet à la Lomagne Gersoise de poursuivre son engagement vers le développement durable et la préservation de l’environnement."

"A ce titre, elle met en œuvre cette année des actions en faveur de la réduction de son empreinte carbone avec, entre autres, la rénovation de l’éclairage public en zones d’activités et une étude sur les capacités de valoriser des déchets du territoire," nous précise Anne Riehl, responsable de la communication "L'utilisation des véhicules électriques est répartie entre plusieurs services techniques de la communauté de communes".
Impeccablement alignées devant la toute récente 36ème borne de recharge gersoise  Berlingo, Zoé et Ion rutilaient de tous leurs "coverings" sous le soleil printannier.
 M'observant brancher sur la borne, ma Leaf Nissan (japonaise quoique construite en Angleterre), le Président me chambrait d'un goguenard "On achète et on roule français nous !"; je lui fis remarquer que, bien que décorée du lion de Belfort, la Ion comme sa cousine au chevron la C-zéro, était elle aussi un produit japonais construit par Mitsubishi. S'en suivirent quelques échanges sur l'offre de VE disponibles sur le marché et les autonomies respectives compatibles avec une utilisation professionnelle comprenant des déplacements de 2 à 400 km; j'en profitai pour souligner, une nouvelle fois, la nécessité d'un maillage de bornes de recharge rapide indispensable à une mobilité électrique à l'échelon régional.

Concernant les bornes de recharge pour véhicules électriques, ils nous rappelaient qu'afin de favoriser le développement du véhicule électrique et répondre aux enjeux de la transition énergétique, le syndicat d’énergies du Gers (SDEG) a terminé le déploiement des 36 bornes d’alimentation du département, dont 3 sont en service en Lomagne Gersoise :
  • à Fleurance devant le siège de la communauté de communes, 
  • à Lectoure et 
  • à Miradoux, devant les bureaux de Poste. 
Le SDEG a en charge l’implantation, la mise en service et l’exploitation des bornes du département, dont l’électricité distribuée est d’origine renouvelable (énergie hydro-électrique).
Pour commander ou recharger votre crédit (gratuitement pendant les 2 premières années), 2 solutions: par carte avec le pass KiWhi www.kiwhipass.fr ou par application téléphonique Freshmile www.freshmile.com.

Jean-Claude LE MAIRE
 



  
Enregistrer un commentaire