mardi 21 juin 2016

NISSAN multiplie les annonces d'innovations après la pile à combustible au biothéanol, la batterie 60 kWh ...

La marque japonaise annonce le développement de la toute première pile à combustible fonctionnant au bioéthanol. Cette technologie oxyde-solide est une première au sein de l’industrie automobile. Cette pile à combustible utilise la technologie solide-oxyde SOFC (Solid-Oxyde Fuel Cell).

Dans un véhicule à pile à combustible, le moteur électrique qui entraîne le véhicule est alimenté par l’énergie produite par cette pile, par réaction chimique. Les systèmes traditionnels nécessitent de faire le plein d’hydrogène directement dans le véhicule. A contrario, la pile à combustible à technologie Nissan e-Bio génère de l’électricité grâce au bioéthanol stocké dans le réservoir de la voiture. Par réaction chimique, de l’hydrogène est généré à partir de ce bioéthanol. Ensuite, c’est l’électrolyse entre l’oxygène de l’air et cet hydrogène qui produit l’électricité qui propulse le véhicule.Avec le bioéthanol, les émissions CO2 sont neutralisées au cours du processus de transformation de la canne à sucre en carburant bio, permettant d’afficher un bilan carbone neutre avec près de zéro émission de CO2.Une telle innovation permet d’afficher une autonomie comparable à celle d’un moteur à essence (environ 600 km). Par ailleurs, les avantages uniques de la conduite électrique sont évidemment présents sur le véhicule à pile à combustible e-Bio. Silence, absence de vibration, accélérations : le conducteur bénéficie du confort et du plaisir de conduite d’un véhicule 100% électrique.

L’objectif, dans le futur, est que la pile à combustible e-Bio devienne accessible et simple d’utilisation. Sous toutes ses formes, le bioéthanol est plus facile et plus sûr à manipuler que nombre d’autres carburants.Par ailleurs, l’infrastructure de distribution du bioéthanol existe déjà; elle est largement développée sur plusieurs continents. Ainsi, la pile à combustible e-Bio dispose dès à présent des infrastructures nécessaires. D’où son potentiel de développement.Les coûts de fonctionnement seront particulièrement bas, comparables à ceux des véhicules 100% électriques actuels. Accessible et facile d’utilisation, la technologie Nissan e-Bio pourrait à l’avenir s’adresser autant aux clients particuliers qu’aux entreprises.
Vers une mobilité sans émission à l’échappement
Poursuivant son double objectif de zéro émission à l’échappement et zéro accident mortel sur les routes, Nissan continue de promouvoir l’électrification et les véhicules intelligents.La technologie de pile à combustible Nissan e-Bio contribue directement à la stratégie Nissan Intelligent Power (Performance Intelligente par Nissan). Cette stratégie vise à générer plus d’efficacité, de performances et de plaisir de conduite, grâce au développement de batteries et de véhicules 100 % électriques tels que la Nissan LEAF, voiture 100% électrique la plus vendue au monde, ou le fourgon compact 100% électrique Nissan e-NV200.Leader mondial de la mobilité 100% électrique, Nissan poursuit ainsi son objectif de rendre accessible la mobilité sans émission à l’échappement. Et ce, en multipliant les sources d’énergie décarbonée, mais également en contribuant directement aux  infrastructures de recharge à travers le monde.


Au 29° Symposium mondial du Véhicule électrique de Montréal annonce de la future batterie de 60 kWh

Poursuivant ses annonces d'innovations, le directeur de NISSAN EV , Kazuo Yasiva a évoqué avec les journalistes la future LEAF 60 KWh qui doublerait l'autonomie actuelle de la LEAF soit 350 à 400 km. 
Présentation du nouveau pack de 60 kWh.

Enregistrer un commentaire