samedi 2 avril 2016

Les pétroliers repartiraient-il à l'assaut des VE ? Bas les masques !

PUBLI REDACTIONNEL paru dans L'USINE NOUVELLE   : "   La voiture électrique est à la mode… surtout dans les médias. En réalité, le passage à ce type de véhicules est encore relativement limité dans l’univers professionnel. Un petit tour d’horizon des avantages et inconvénients de l’électrique s’impose…"  Au chapitre des avantages, quelques lignes plus bas, après avoir rapidement évoqué les aides fiscales au véhicule électrique puisés à la * Source : de l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique, l'habile rédacteur glisse pernicieusement : " la percée (relative) de l’électrique a pour vertu de pousser les distributeurs de carburant à abaisser leurs tarifs de façon non négligeable, Total Access étant à ce titre l’une des offres les plus attractives du marché."  pour conclure par "Pour finir, il est toujours bon pour une entreprise de s’afficher en électrique sur les routes : c’est tout bénéfice pour son image éco-responsable." 
Ce type d'affirmation réductrice met en évidence le peu de cas fait des accords de Paris de la COP 21 pour la transition énergétiqueAlors que par ailleurs sur son site allemand, TOTAL, se vante de soutenir depuis des années les innovations dans le domaine de la mobilité électrique. 

Voilà pour le chapitre "Avantages du VE"; au chapitre "Désavantages" l'autonomie insuffisante des VE, les "bornes fantômes" générent des "interruptions de mobilité" et sont déconseillées aux commerciaux au long cours faisant des milliers de Km. Une fois enfoncée cette porte ouverte c'est l'absence d'utilitaires de grosses taille qui constitue un frein pour les artisans du bâtiment en particulier. Ce n'est qu'une question de temps car dans le même journal on peut lire que BMW teste depuis quelques mois un camion électrique d’une capacité de 40 tonnes pour l’approvisionnement de son usine de Munich.
Il est évident que le VE ne va pas remplacer du jour au lendemain la totalité du parc fumant, mais de plus en plus de professionnels découvrent l'intérêt économique et environnemental du passage au VE.
L'article se conclut par "c'est de la pure publicité et il est URGENT D'ATTENDREau mépris des engagements pris pour limiter le réchauffement de la planète 

Acheter un espace publicitaire pour dénigrer le véhicule électrique témoignerait-il d'une inquiétude ? 

Les masques tombent !
Jean-Claude LE MAIRE


Enregistrer un commentaire