jeudi 16 mars 2017

Il était une fois, dans la bonne ville de Foix ... un acte de foi dans la mobilité électrique.

A l'invitation du directeur du Syndicat Départemental de l'Ariège, Gilles Goncalvès, j'ai eu le plaisir d'assister à l'inauguration de la première borne de recharge ariégeoise.

Autour du berceau de la "nouvelle-née", s'étaient donnés rendez-vous, le président du Conseil Départemental, Henri Nayrou, la députée, Frédérique Massat, la préfète, Marie Lajus, le président du SDE 09, René Massat et le maire de Foix, Norbert Meler. Sympathique cérémonie pour laquelle  la "marraine" Frédérique Massat rapporteure de la loi qui a généré le plan national de déploiement, a souligné la volonté politique qui a conduit le gouvernement et le parlement à rompre le cercle vicieux qui entravait le développement du VE : " Les constructeurs se plaignant qu'il n'y ait pas de bornes ne voyaient pas de raison de construire des voitures électriques et les pouvoirs publics ne voyant pas de VE ne se sentaient aucunement obligés d'implanter des bornes ...'
Ainée d'une lignée d'une quarantaine de bornes de recharge accélérée du type DIVA de G2 Mobility (en voir sa présentation en 82), sa supervision est confiée au groupe RéVéO.
M. Goncalvès nous a confié qu'en complément du réseau de bornes accélérées le SDE 09 réfléchissait à l'implantation de 4 à 5 bornes de recharge rapide.
Jean-Claude LE MAIRE
Enregistrer un commentaire