jeudi 17 mars 2016

270 km en LEAF pour atteindre Figeac (Lot) lundi matin, retour mardi soir soit 540 km au total.

 C'est le challenge qui m'est proposé 36 heures plus tôt pour rejoindre un groupe d'animateurs de PTCE réunis par Le Labo et le COORACE, et réflechir au rôle possible de la mobilité électrique dans le développement local et la création d'emploi. 
Un rapide coup d'oeil sur la carte de CHARGEMAP m'aide à programmer mon itinéraire. Avec les 150 km d'autonomie de ma LEAF, une recharge à AUCHAN-Montauban, une seconde à la nouvelle borne du réseau COORRI-DOOR sur l'A20 et je dois atteindre Figeac.
Hélas la borne SODETREL est affichée comme accessible seulement avec leur badge ( voir l'article correspondant )

Un réseau NISSAN en mode Formule E :

Compte tenu des dénivellés importants sur ce trajet il me faut un second point de charge.
Heureusement, en soirée, je peux joindre par téléphone Christian LE GAILLARD, manager du site NISSAN Laudis à Cahors pour savoir si je pourrais me charger lundi matin. A ma grande surprise il me propose de me prêter leur LEAF de courtoisie, nouveau modèle 30 kWh, pour rejoindre Figeac pendant qu'il rechargera ma LEAF 24 kWh.
Je n'en crois pas mes oreilles et accepte avec joie cette solution miraculeuse qui me rappelle les changements de monture du temps des diligences mais plus récemment les changements de voiture qui interviennent  dans les Grands Prix de Formule E dont la prochaine épreuve aura lieu à Paris le 23 Avril.


Un trajet en mode ZEN :

 Parti de Gaugens à 8h15 avec 149 km d'autonomie au compteur, une température de 3° je rejoins le AUCHAN de Montauban à 10 heures. Les 110 km ont consommé 82 % de la batterie et généré 4 petits sapins et demi. Je reprends la route une demi-heure plus tard avec 80 % de charge. Me fiant au GPS à travers les causses du Quercy je rejoins l'ancienne nationale 20 vers l'aéroport de Cahors-Lalbenque. Retardé par un bouchon dû à un accident à l'entrée de Cahors,arrivée chez NISSAN  à 11h45. Les 60 km ont consommé 63% de batterie. Sympathique petit café d'accueil et me voilà au volant de la "30 kilos" .
Je retrouve le plaisir et les bonnes sensations que j'avais éprouvé lors du France Electric Tour.
L'ordinateur de bord me fait regagner l'autoroute par une petite route de montagne, passage de 22 km sur l' A20 et me revoilà à travers un nouveau Causse en direction des Fermes de Figeac à Lacapelle Marival que j'atteins vers 13h30. La réunion de l'après midi ayant été reprogrammée à 15h30 sur Figeac je rejoins mon hotel et me mets en quête d'une solution de recharge poutr la nuit.
L'hotel a bien un garage mais pas de prise à ma disposition; il va falloir encore beaucoup de temps et d'information pour que la mobilité électrique soit prise en compte par les professionnels du tourisme.
La chance me sourit à nouveau quand le directeur de l'APEAI, Didier DAUTRICHE me donne l'autorisation de brancher la LEAF sur une prise de 220 v où elle passera la nuit et récupèrera les 18 kWh consommés depuis Cahors.
Le lendemain, retour sur Cahors où je récupère ma LEAF auprès du bienveillant Christian LE GALLIARD. Arrêt à Montauban pour regagner 87 % de charge sur la borne rapide d'AUCHAN. Arrivée à Gaugens à 21 h avec 12% . Au total 540 km pour 90 kWh de consommation et une douzaine de petits sapins témoignant de notre contribution au "Zéro émission".

Jean Claude LE MAIRE



Enregistrer un commentaire