mardi 21 juillet 2015

Virée Charentaise-Maritime !

Il suffit d’un appel de Jean-François Villeret, directeur de Tour Véhicules Électriques, pour qu’un petit rassemblement de VE se mette en place rapidement.

Le projet, une promenade au départ de Surgères pour arriver à La Palmyre via Saintes et Brouage.

Le but, un reportage pour une agence de presse, mais nous n’en diffuserons pas plus pour le moment…..

Les équipages, 4 Tesla, 3 Leaf et 1 Zoé.

Anne-Sophie Descamps, Mme Desprez,
J.Princet et JF Villeret.
Le sujet, pourquoi aimons-nous nous retrouver, nous rassembler…

Le message à passer, la promotion du véhicule électrique, plus qu’un moyen de transport, un art de vivre !


Rendez-vous était donc pris samedi 18 juillet avec Arnaud Villat le patron du Leclerc de Surgères pour une charge sous son ombrière photovoltaïque installée par PCER, un petit café et une rencontre avec Catherine Desprez, maire de Surgères et Conseillère Départementale en charge de la mobilité pour discuter de la future implantation de bornes de recharge sur le département et la nécessité d’y mettre des bornes rapides.

JF Villeret, Arnaud Villat propriétaire
du Leclerc (au centre) et son directeur
Frédéric Grous (à droite)

Le message est passé, les cartes de visite ont été échangées, à nous de fournir nos idées d’implantation afin de créer des corridors qui mèneront vers l’Aquitaine et la Charente au départ de La Rochelle.

Etape de St Savinien
Départ par une température basse pour la saison (22°) et un peu de pluie.
Direction Saintes par des chemins de traverse, par des sites éoliens puis les bords de la Charente à St Savinien et les carrières de Crazannes utilisées par les sculpteurs.
Le soleil est arrivé et la température montait. Tant mieux pour l’autonomie.

Arrivée à Saintes chez Renault où nous attendait Richard qui, venant de Toulouse, ne nous avait pas rejoint à Surgères. Toujours présent Richard dès qu’on lui propose une petite virée !!!



Gaëlle et Cyrielle, qui nous ont accompagnées pour ce reportage ne nous ont pas lâchées ! Caméra GoPro embarquée dans ma voiture, caméra à l’épaule dans la voiture de Christophe, puis celle de Jacques pour nous filmer par le toit ouvrant (chuuut) sur la route. Et toujours présentes lors de nos échanges.

À Saintes, charge pour les 3 Leaf chez Renault avec un petit souci : sur une borne avec 2 prises, pas moyen de charger 2 voitures avec le même badge…. Richard m’a donc laissé la place. Il était à plus de 80 % et moi à 60.

Puis direction « Le Relais du Bois St Georges », hôtel restaurant qui accueille les équipements Tesla avec les bornes supercharger. Et là, surprise, déjà 2 Tesla Néerlandaises en charge… négociation, tractation… ça passe, mais surtout difficulté avec la Zoé qui a eu du mal à se connecter à la borne Bamboo de Hager… au final, charges OK.
Nous avons trinqué au champagne offert par le restaurant, mais là s’est arrêtée notre consommation d’alcool !

33° au retour à nos voitures, une chaleur lourde, mais le ciel bleu était présent. Ayant perdu un peu de temps à Saintes, nous avons pris la décision de ne pas passer par Brouage mais de prendre le pont sur la Seudre à La Tremblade. Avant, une belle ligne droite qui rallie Saintes à l’ïle d’Oléron, qui permet de rouler un peu plus vite. Nos « filles » de l’agence de presse avaient un train à prendre pour repartir, il fallait un peu accélérer. Et le coin en été est assez chargé de monde, surtout un samedi avec les entrées et sorties de l’île d’Oléron et de la région de Royan.
Belle promenade dans le marais à allure soutenue. Heureusement, pas grand monde en face. Les Tesla sont larges… pas facile de se croiser… Le passage sur le pont de la Seudre avec ses nombreux bateaux offrait un magnifique panorama avec vue sur l’île d’Oléron d’un côté et le marais et les parcs à huitres de l’autre. Malheureusement, pas moyen de s’arrêter.
La Coubre

La dernière partie du parcours : le long de la mer dans les pins de la forêt domaniale de la Coubre, une promenade qui vaut le détour avec des vues sur la mer et la forêt magnifiques. Arrêt photo obligatoire… et surtout découverte de la région pour beaucoup.
La Palmyre


La Palmyre fut notre dernier stop. Places réservées pour nous avec les branchements du marché. Enfin... quand ça fonctionne. Nous nous sommes connectés à 3 sur le même boitier : 2 Leaf et 1 Zoé. La 3ème Leaf ira se connecter directement chez notre hôte Jean-François, qui nous a reçus pour un dîner barbecue bien sympa après cette journée très agréable…

Le parcours de cette rencontre faisait environ 120 kms. Chacun est venu de loin (sauf moi), certains de très loin. Pour Richard, ce week end lui a valu plus 1000 kms au compteur de sa Leaf, Christophe  a fait 624 kms également en Leaf, Vincent venant de Châtellerault environ 420 kms en Zoé. Avec mes 215 kms, je suis bonne dernière, mais fière de ma consommation ;-) .
Les Tesla, avec leur autonomie, n’ont pas le même mérite, quoi que…. mais ils ont celui d’être heureux de rouler avec nous, de participer aux rassemblements et tours organisés pas TVE.
Nous vivons des échanges chaleureux et avons tous le même but, la promotion du VE, un mode de vie ralenti grâce au VE, le retour aux vraies valeurs, le plaisir de conduire doucement mais sûrement…. Nous avons arrêté de fumer…. sauf du Bio (clin d’œil), et nous en sommes très heureux.
Les équipages :
Tesla : Jean-François Villeret (Poitiers) – Anne et Serge Toublan (Vendée) – Jacques Palvadeau et Michelle Grimault (Ile de Ré) – Jean-Yves Bretaud (Vendée)
Leaf : Anne-Sophie Descamps (Charente-Maritime) – Christophe Sébastien (Poitiers) – Richard Pisarski (Sud Toulouse)
Zoé : Jérôme Princet (Châtellerault)
A priori, tout le monde est bien rentré, de nuit pour certains, de jour pour d’autres… mais vivement la mise en fonction d’un système de badge universel…. L’interopérabilité des bornes de recharge est vraiment nécessaire.

Anne-Sophie Descamps
Enregistrer un commentaire