jeudi 26 mars 2015

Une initiative européenne vient d’être lancée en vue de connecter les plateformes d’interopérabilité, permettant aux usagers l’accès simple et pratique aux réseaux de recharge de véhicules électriques en Europe.


Aix-la-Chapelle, Berlin, Lisbonne, Paris et Rome, le 24 Mars 2015. 

Les opérateurs de plateforme e-clearing.net, GIREVE, MOBI.E, Enel et Hubject ont décidé de coopérer avec pour objectif l’interconnexion des cinq principales plateformes d’interopérabilité en Europe. L’initiative européenne vise à rendre possible la recharge d’un véhicule électrique au-delà des frontières nationales, sur n’importe quel réseau de bornes, quelque soit le fournisseur de service de l’usager. Les plateformes d’interopérabilité facilitent l’interconnexion des opérateurs de bornes de recharge. Elles leur permettent d’ouvrir leurs réseaux à des usagers externes, et de maximiser ainsi le traffic sur leurs équipements. Ces réseaux interconnectés permettent aux conducteurs de véhicules électriques de se recharger facilement sur les bornes exploitées par les opérateurs connectés à ces plateformes. Les cinq plateformes ont développé des solutions et services d’interopérabilité dans différents pays d’Europe. 
En lançant l’initiative européenne d’interopérabilité à l’automne 2014, les partenaires unissent leurs efforts à plus de 30 autres entités issues de différents secteurs de l’industrie, dans la perspective de continuer à promouvoir l’interopérabilité des services de recharge en Europe. A ce stade, les plateformes s’engagent dans un processus d’échange mutuel des données géographiques nécessaires à la localisation des bornes de recharge connectées à leurs réseaux respectifs. 
En 2015, les partenaires envisagent également de montrer leur capacité à permettre aux conducteurs de charger leur véhicule électrique sur les réseaux connectés à n’importe quelle plateforme d’interopérabilité parmi les cinq existantes.
Par ailleurs, en s’impliquant dans l’interconnexion de leurs plateformes, les acteurs de l’initiative européenne d’interopérabilité suivent la voie souhaitée par les décideurs politiques tout en s’adaptant aux besoins des clients finaux, ce que défend la récente Directive Européenne sur les carburants alternatifs approuvée début octobre 2014 par la Commission Européenne : « Les exploitants de points de recharge seront autorisés à fournir aux clients des services de recharge de véhicules électriques sur une base contractuelle, y compris au nom et pour le compte d'autres fournisseurs de services. » Cette initiative européenne d’interopérabilité se base sur l’expérience et le savoir-faire des sociétés qui y participent, et elle est ouverte aux autres acteurs de la mobilité électrique qui souhaitent rejoindre ce projet.

Les acteurs de cette initiative européenne d’interopérabilité sont : 
Enregistrer un commentaire