mardi 8 mai 2018

Une première édition de l'Energie Tour 65 unanimement appréciée.

Nous étions 23 équipages à répondre présent à l'invitation  lancée par M. Bruno Rouch, le dynamique directeur du SDE 65, pour parcourir les 140 km de montagne de l'Energie Tour 65
Regroupés dans le cadre de la foire exposition de Tarbes les huit Renault Zoé versions 40 -dont celle de Jean-Marc Dabat chauffeur émérite de la sous-préfecture de Bagnères pour qui les Hautes-Pyrénées n'ont plus aucun secret et dont la participation fût sympathiquement soulignée par sa "patronne"-, mais aussi quelques anciens modèles à 22 kWh; les trois nouvelles Nissan Leaf 2.zero 40 kWh dont nos 2 gersoises, mais également l'ancienne version 30 kWh et le fourgon eNV200, deux somptueuses Tesla pilotées par MM. Delahaye de la société Blooweels : la S85D, bleue,  et la S100D, blanche, la Kia Soul de notre complice électromobile Jean-Emile Cahuzac,  deux BMW i3, deux Renault Kangoo, deux Peugeot Partner et un fourgon ont permis au public matinal de se rendre compte de l'offre croissante de modèles existant sur le marché. 
Parmi les participants nous avons également eu le plaisir de retrouver Pierre-Antoine Terry , pionnier de l'électromobilité en Languedoc, lors des éditions 2011 et 2012 du Critérium des Cévennes ainsi que du Challenge des 5 Portes 2013.

De Tarbes à Lourdes ...
La collation de bienvenue avalée, les participants gagnaient la mairie de Lourdes où une démonstration et des essais de vélos électriques et de gyropodes G2detours furent proposés au public auquel s'était joint le triple champion olympique et membre du C.I.O. Tony Estanguet. 
Une table ronde a réuni autour de Daniel Frossard président du SDE 65, des représentants de EDF, Enedis et French Tech. Jean-Claude Piron, vice-président à l'agglo TLP, Annette Cuq, déléguée à l'environnement à la grande agglo Tarbes-Lourdes-Pyrénées et Jean-Claude Le Maire "Le VE je le veux"  pour exposer leurs points de vue et expérience sur la mobilité électrique. 

De Lourdes à Bagnères de Bigorre ...
Départ vers Bagnères de Bigorre par la côte de Loucrup et le pitoresque col de la Croix Blanche et ses passages à 10 % de pente; hélas la brume qui l'enveloppe nous prive du magnifique paysage vers la vallée de l'Adour au nord et le Montaigu au sud. 

Descente prudente dans les nombreux lacets vers Bagnères où j'apprécie le confort exceptionnel de l'utilisation de la e-pedal et le couple important du moteur électrique qui répond instantanément aux sollicitations quelle que soit la pente. 
Etape restauration très appréciée au Carré Py de Bagnères ( ancien établissement du regretté Laurent Fignon ) accueillis par   Mme Dyevre, sous préfète de Bagnères de Bigorre, Mr Sempastous, député des Hautes Pyrénées, Mr Brune, conseiller départemental, Mr Cazabat, Maire de Bagnères de Bigorre et Mme Dubarry, Maire de Gerde. Photo de groupe.

Bagnères de Bigorre - Arreau par le Col d'Aspin ...
Départ pour Arreau par le col d'Aspin, le soleil est de la partie et nous promet une fin de parcours agéable, la chaussée dans un état convenable, après ces longues périodes de mauvais temps, nous permet d'apprécier le silence de la Leaf dans l'ascension des 650 m de dénivellé. 


Halte au sommet de l'Aspin avec le majestueux Pic du Midi en perspective.
Arrivée à Arreau où une guide nous propose une visite accélérée de quelques monuments caractéristiques du bourg, mais le chronomètre a tourné trop vite et nous sommes attendus par les officiels à la foire expo de Tarbes et donc obligé de couper court à la visite mais ce sera l'occasion de revenir découvrir ces trésors pyrénéens. 

Arreau - Tarbes 

De gauche à droite: Bruno Rouch, Mme Lagarde, préfète, Gérard Trémège,
Daniel Froissard  et François Xavier Brunet

A l'arrivée au parc des Expositions de Tarbes nous fûmes accueillis par Béatrice Lagarde, préfète des Hautes-Pyrénées, Daniel Frossard, président du SDE, François-Xavier Brunet, président de la CCI, Bruno Rouch directeur du SDE et Gérard Trémège maire de Tarbes et président de l’agglomération TLP. Toutes ces personnalités concluent comme le président Froissard que cette première édition a parfaitement atteint son objectif de promotion de la voiture électrique. 
L'Energie Tour 65 comportait une épreuve d'éco-conduite qui a été remportée par la Renault Zoé de la concession de Tarbes affichant une étonnante consommation évaluée à 95 km pour les 140 parcourus. La deuxième place étant acquise par notre ami Pascal Mercier qui réussissait un remarquable 135 km / 140 km pour sa première participation avec sa Nissan Leaf 2.zero.

En conclusion, un grand merci au SDE 65 et à sa sympathique et dynamique équipe pour cette organisation parfaite de la journée, une mention toute spéciale pour avoir su y associer les plus hauts représentants de l'Etat dans le département qui semblent souvent peu enclin à accompagner cet aspect de la transition énergétique. Un regret toutefois c'est qu'à aucun moment la contribution de l'Europe, pourtant essentielle par ses financements et ses directives, ne soit jamais évoquée. La co-construction de la transition énergétique et de l'écosystème de l'électromobilité ne réussiront que grâce à l'investissement de TOUS les acteurs concernés et notamment les électromobilistes, merci d'avoir pensé à eux.
Pratiquement j'ai pris plaisir à constater que l'autonomie confirmée de la voiture ( 250 km ) et la bonne couverture de bornes - presque une centaine de bornes accélérées pour le département - rend à nouveau parfaitement possible les ballades pyrénéennes que j'ai toujours pris plaisir à effectuer avec mes précédentes thermiques. 
Pour le confort et l'efficacité il serait souhaitable que quelques bornes rapides viennent compléter l'offre de recharge notamment aux carrefours de vallées et sur les pénétrantes. 
Après les 80 km aller d'Auch Tarbes du matin et les 140 km du Tour nous n'avions pas assez de charge pour rentrer à Auch avons dû patienter pour 2 bonnes heures de charge à Tarbes, alors que 10 minutes sur une borne rapide auraient suffi.
Jean-Claude LE MAIRE
Contributions photos : SDE 65
Enregistrer un commentaire