mardi 24 janvier 2017

Etude sur la création d'autoroutes électriques pour le transport de marchandises.

Introduction (extrait) :
Télécharger le rapport au format PDF
.../...Les modèles de véhicules électriques d’aujourd’hui sont plus coûteux que les véhicules classiques. L’autonomie de la batterie reste également un problème majeur, avec la contrainte de recharges fréquentes du véhicule. Les travaux des laboratoires visant à améliorer l’efficacité des batteries de lithiumair semblent toutefois encourageants. 
À l’heure actuelle, le marché du poids lourd électrique n’existe pas encore en France. Des tests sont toutefois réalisés en zone urbaine, notamment avec le poids lourd hybride Volvo FE (dédié à la collecte des déchets) et le Renault Midlum 100 % électrique de 16 tonnes (produit en partenariat avec l’IFP Énergies Nouvelles et PVI avec financement Ademe). Le poids lourd hybride le plus gros fonctionnant en France est le Renault Hybride Premium de 26 tonnes, adapté pour les zones urbaines et périurbaines. 
Le concept d’autoroutes électriques a été proposé pour traiter le cas du transport routier de marchandises à longue distance.../... 

Ce rapport conclut que le projet d’autoroute électrique pourrait être bénéfique à la société à l’horizon 2030 dans un contexte de prix élevé des carburants fossiles, notamment sous l’effet d’un signal prix du carbone compatible avec l’objectif facteur 4. 
Enregistrer un commentaire