vendredi 6 janvier 2017

LA NOUVELLE NISSAN LEAF BIENTOT DEVOILEE : PROCHAIN CHAPITRE DE NISSAN INTELLIGENT POWER

KEYNOTE DE CARLOS GHOSN AU CES 2017La Nouvelle Nissan LEAF sera dévoilée prochainement, et ouvre le prochain chapitre de Nissan Intelligent Power. 
Elle s’appuiera sur le leadership de la marque en matière de véhicules électriques. En 2010, Nissan a été le premier constructeur à lancer un véhicule 100% électrique à prix accessible. Aujourd’hui, la Nissan LEAF est le véhicule 100% électrique le plus vendu au monde.
Plus de 250 000 unités parcourent les routes du globe et l’ensemble de ces véhicules totalise 3 milliards de kilomètres parcourus – l’équivalent à l’aller-retour entre Saturne et la Terre. Concrètement, la Nissan LEAF a permis d’économiser 497 227 tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions annuelles de 52 000 foyers américains.
Afin d’accélérer davantage le passage à la mobilité sans émission à l’échappement, Nissan se concentre sur l’électrification des véhicules en diversifiant les motorisations électriques et les systèmes de carburant. Le but : multiplier les sources d’énergie et répondre ainsi aux besoins des différents clients et marchés.
Nissan possède une large gamme de technologies électriques telles que le système hybride-série Nissan e-Power, mais également des véhicules hybrides ou alimentés par piles à combustible ou e-Bio, une technologie solide-oxyde SOFC actuellement à l’essai au Brésil. La nouvelle Nissan NOTE e-Power lancée au Japon à l’automne 2016 est devenue le modèle le plus vendu sur ce marché en novembre.
L’engagement de Nissan en matière de technologies zéro émission va bien au-delà des véhicules. Nissan souhaite façonner un écosystème durable et adopte une approche globale fondée sur la construction d’infrastructures de recharge pérennes, la seconde vie des batteries, et le lancement du projet Vehicle to Grid (véhicules connectés au réseau) à travers le monde.
Nissan travaille localement avec les pouvoirs publics, des entreprises et d’autres organismes afin de déployer des infrastructures de recharge et encourager l’adoption des véhicules électriques. Actuellement, plus de 13 600 bornes de recharge rapide CHAdeMO ont déjà été installées à travers le monde.
Aux Etats-Unis, Nissan est impliqué dans le projet DRIVETHEARC, corridor de recharge rapide pour véhicules électriques qui s’étend de Monterey au Lac Tahoe en Californie, et bénéficie du soutien de l’Organisation pour le Développement des Énergies Nouvelles et des Technologies Industrielles. DRIVETHEARC ambitionne d’accroître les trajets longue distance en véhicule électrique tout en étudiant les habitudes de conduite.
Et les batteries de véhicules électriques peuvent faire davantage que propulser le véhicule. Elles peuvent également servir au stockage de l’énergie. Dans cette optique, Nissan fait la promotion des véhicules électriques en tant qu’unités d’énergie mobile. L’intégration des véhicules électriques à la société va favoriser la distribution d’énergie au réseau. Les solutions ‘Vehicle to Home’, ‘Vehicle to Building’ et ‘Vehicle to Grid’ ont déjà été adoptées sur de nombreux marchés : Europe, Etats-Unis, Japon.
En 2012, Nissan a lancé la technologie ‘LEAF to Home’ au Japon, permettant aux conducteurs d’alimenter leur domicile avec l’énergie stockée dans les batteries de la Nissan LEAF. Le propriétaire peut charger son véhicule de nuit, lorsque l’électricité est moins chère, puis s’en servir durant la journée pour alimenter son domicile. Le système permet ainsi de réguler la consommation énergétique lorsque la demande et les tarifs sont élevés. C’est aussi un moyen de faire face en cas d’urgence ou de panne de courant.
Depuis 2013, la marque teste également le ‘Vehicle to Building’ au Nissan Advanced Technology Center au Japon. Dans le cadre de ce projet, six Nissan LEAF permettent de faire baisser les coûts de l’électricité. Le nouveau siège européen de Nissan à Paris sera également alimenté par ces mêmes solutions lors de son ouverture au printemps 2017.
Aujourd’hui, environ 4 000 foyers japonais utilisent les batteries de leurs véhicules électriques Nissan pour gérer leur énergie domestique. Plusieurs milliers de véhicules alimentent quotidiennement des bâtiments aux USA, au Japon et en Europe.
Par exemple, sur l'île Hawaiienne de Maui, des conducteurs de Nissan LEAF prennent part volontairement à un projet exclusif. Il permet de combiner les avantages d’un réseau intelligent, de l’énergie renouvelable, et des technologies de véhicules électriques, en une seule solution de gestion énergétique. Les résidents utilisent des énergies renouvelables telles que l’éolien ou le solaire pour propulser leur voiture. En retour, ils emploient l’énergie stockée dans les batteries de leur véhicule électrique pour alimenter leur domicile ou restituer de l’électricité au réseau de l’île. Environ 600 conducteurs de LEAF participent au projet. Nissan, en collaboration avec d’autres partenaires, s’appuie sur les informations récoltées pour optimiser le développement de ces technologies.
Ailleurs aux USA, Nissan s’implique dans des projets de V2B et V2G. Nissan est notamment partenaire du projet multi-réseaux des bases de l’US Air Force de Los Angeles, Fort Hood (Texas) et Joint Base Andrews (Maryland). Au total, environ 30 Nissan LEAF ont été déployées au sein de ces bases pour y démontrer la viabilité du support des véhicules 100% électriques au réseau. Plusieurs autres projets ont également cours dans certaines universités et bâtiments publics.
Fort du succès de cette innovation au Japon, Nissan est aussi à l’initiative de la commercialisation de la technologie V2H aux Etats-Unis. Ces sytèmes peuvent permettre aux particuliers de disposer d’une réserve d’énergie de secours en cas de coupure du réseau ; ou de stocker de l’énergie solaire lorsqu’elle est produite afin de l’utiliser au moment choisi.
Enfin, Nissan développe également l’utilisation de batteries lithium-ion en seconde vie. En Europe, via le projet xStorage en partenariat avec Eaton, les clients peuvent économiser de l’argent en puisant de l’énergie depuis le soleil ou le réseau, pour ensuite la revendre à d’autres compagnies énergétiques. Par ailleurs, la solution xStorage destinée aux entreprises permet aux organismes affichant une forte demande énergétique de gérer leur consommation de façon plus durable.
Ainsi, en novembre 2016, Nissan et Eaton ont annoncé la signature d’un contrat avec l’Amsterdam Arena, stade accueillant notamment les matchs de l’Ajax d’Amsterdam, afin de l’alimenter en énergie provenant de 280 batteries de Nissan LEAF de seconde vie. Le système Nissan xStorage Building permettra au stade de 55 000 places, où sont organisés de nombreux concerts et événements sportifs, de ne plus subir de coupure de courant.

À l’occasion du CES 2017, Carlos Ghosn, Chairman of the Board & Chief Executive Officer de Nissan, a annoncé  plusieurs partenariats et technologies révolutionnaires  : 
  • une technologie inspirée par la NASA permettant une intégration homogène de la conduite autonome, 
  • le lancement prochain d’une nouvelle Nissan LEAF, 
  • et les premiers tests de véhicules totalement autonomes réalisés par Nissan. 
Ces annonces permettent d’évoluer vers une mobilité future sans émission à l’échappement ni accident mortel à bord des véhicules de la marque.
« Chez Nissan, nous développons les technologies dès le départ pour les rendre accessibles au plus grand nombre, et sur toutes nos gammes », a déclaré Carlos Ghosn durant son keynote. « Cela dépasse l’innovation elle-même. Cela demande de l’ingéniosité. C’est exactement ce que nous proposons avec notre vision Nissan Intelligent Mobility ». Carlos Ghosn a annoncé cinq innovations majeures durant ce keynote.
Afin d’accélérer l’intégration des véhicules autonomes, Carlos Ghosn a présenté une technologie révolutionnaire. Celle-ci est baptisée « Seamless Autonomous Mobility », ou SAM. Mise au point en s’inspirant des technologies de la NASA, la technologie SAM permet de faire le lien entre le système d’intelligence artificielle intégré au véhicule et l’intelligence humaine. L’objectif est d’aider le véhicule autonome à prendre une décision en cas de situation imprévisible et d’optimiser ses compétences. Cette technologie permettra à des millions de véhicules autonomes de coexister rapidement avec des conducteurs. Elle fait partie de la stratégie Nissan Intelligent Integration.
Poussant encore plus loin la stratégie de l’Alliance Renault-Nissan en matière de conduite autonome, Carlos Ghosn a expliqué que Nissan débutera cette année les premiers tests de véhicules sans conducteur dans plusieurs régions du Japon. L’objectif est le développement de véhicules totalement autonomes à usage commercial. En collaboration avec DeNA, société japonaise de services Internet, Nissan réalisera tout d’abord des essais afin de perfectionner sa technologie autonome. À l’avenir, les tests incluront des services de transport autonome de personnes à horizon 2020. Il s’agit de la prochaine étape du concept Nissan Intelligent Driving.
Carlos Ghosn a également levé le voile sur la prochaine étape du leadership de Nissan en matière de véhicules électriques, avec le lancement d’ici peu de la nouvelle LEAF. Il s’agit du prochain chapitre du concept Nissan Intelligent Power. Ce nouveau modèle du véhicule 100 % électrique le plus vendu au monde sera équipé du système ProPilot, technologie de conduite autonome conçue par Nissan pour circuler sur autoroute en maintenant le véhicule dans sa file.
En ce qui concerne les véhicules connectés, qui combinent à la fois les concepts Nissan Intelligent Driving et Nissan Intelligent Integration, Carlos Ghosn a précisé que Nissan et l’Alliance Renault-Nissan intensifieront leur partenariat avec Microsoft. Et ce, afin de mettre au point une nouvelle génération de véhicules connectés. Ogi Redzic, Alliance SVP of Connected Cars, a démontré dans quelle mesure Cortana, technologie d’assistance de Microsoft, pourra rendre la conduite plus productive et homogène. Cortana fait partie des technologies que Microsoft et l’Alliance explorent conjointement.
Tandis que Nissan ne cesse de franchir les étapes pour construire le véhicule du futur, et de déterminer ce que sera un constructeur automobile à l’avenir, Carlos Ghosn a souligné que le contexte réglementaire sera déterminant pour l’intégration de ces technologies. Dans cette optique, Carlos Ghosn a annoncé un nouveau partenariat avec le groupement 100 RC -100 villes résilientes- sous l’égide de la fondation Rockefeller. Le projet 100RC a pour but d’aider les villes à accroître leur résilience face aux défis physiques, sociaux, et économiques. Ensemble, Nissan et 100 RC accompagneront les villes afin de préparer l’intégration de la conduite autonome, des véhicules électriques, et de nouveaux services de mobilité. Nissan est le premier partenaire automobile de 100 RC.

« Nous invitons chacun à nous rejoindre, des entreprises high-tech aux entreprises de e-commerce, en passant par les plateformes de transport de personnes ou d’auto-partage. Chacune de ces entités peut contribuer à tester et à développer de nouveaux véhicules et de nouveaux services, afin de s’assurer que les technologies et les services de mobilité qui améliorent le quotidien, sont accessibles au plus grand nombre » a conclu Carlos Ghosn.

À propos de Nissan Motor Co., Ltd.

Nissan propose une gamme complète de véhicules de plus de 60 modèles sous les marques Nissan, Infiniti et Datsun. Au cours de l’exercice fiscal 2015, Nissan a vendu plus de 5,4 millions de véhicules à travers le monde, générant un chiffre d'affaires de 91,9 milliards d’euros environ. Nissan conçoit, fabrique et commercialise la Nissan LEAF, véhicule 100% électrique le plus vendu de l’histoire. Basé à Yokohama au Japon, le siège social de Nissan est responsable de six régions différentes : ASEAN & Océanie ; Afrique, Inde & Moyen Orient ; Chine ; Europe ; Amérique Latine ; Amérique du Nord. Nissan est partenaire du constructeur français Renault depuis 1999 et de Mitsubishi Motors depuis 2016 au sein de l’Alliance Renault-Nissan .
Enregistrer un commentaire