mardi 15 novembre 2016

Nouveaux usages de la voiture. Quel avenir ? Quels impacts ?

Dans l'intéressante étude présentée ci dessous, réalisée pour le Commissariat Général au Développement Durable intitulée Les usages novateurs de la voiture et nouvelles mobilités (PDF - 272.9 ko) nous sont présentés 3 scénarios qui gagneraient à introduire une différenciation tenant compte de l'électromobilité comme source de diminution du CO² et de création de nouveaux emplois.  
Si vous partagez notre analyse signez et faites signer notre pétition.

Jean-Claude Le Maire
_________________________________________________________________________

Les nouvelles mobilités comme le covoiturage et l’autopartage se développent notamment grâce au numérique. Elles sont très utilisées dans les grandes villes où il existe pourtant des modes de transport alternatifs à l’automobile. Elles sont moins présentes dans les territoires les moins denses, davantage dépendants de l’automobile, notamment en raison de la difficulté d’atteindre une masse critique permettant aux services d’être rentables.
L’étude Usages novateurs de la voiture et nouvelles mobilités, copilotée par le ministère de l’environnement avec le Pôle interministériel de prospective et d’anticipations des mutations
économiques (PIPAME), évalue le potentiel de développement de ces nouvelles pratiques.
Elle élabore trois scénarios selon le type d’acteur qui jouerait un rôle moteur (pouvoirs publics, constructeurs automobiles, acteurs du numérique), et évalue pour chacun les impacts environnementaux et économiques, notamment en termes d’emploi pour les filières automobiles. Elle identifie des leviers d’action.

Enregistrer un commentaire