mercredi 30 novembre 2016

Le projet ULTRA-E va déployer, sur 1100 km, des chargeurs ultre rapides aux Pays-Bas, la Belgique, l'Allemagne et l'Autriche

Le 15 Novembre, 2016 , un projet clé favorisant la mobilité routière électrique a officiellement débuté par une cérémonie de signature tenue à Bruxelles dans les locaux de l'Agence exécutive Innovation et Réseaux (INEA). 



  • Pour déployer un pilote de 25 chargeurs ultra-rapides (150-300 kW) sur le RTE-T Corridors reliant les Pays-Bas, la Belgique, l'Allemagne et l'Autriche, apportant ainsi des avantages directs pour les conducteurs de véhicules électriques;
  • Pour utiliser cette expérience pilote pour promouvoir le déploiement de stations de chargeur ultra-rapide en Europe. Cela se fera par l'analyse de modèles de marché et d'affaires, l'évaluation de l'expérience pilote et définissant un plan de déploiement de l'UE.Dans ce contexte, la possibilité d'utiliser des instruments financiers novateurs de la Banque européenne d'investissement sera étudié.

Le projet, appelé 'ULTRA-E', ​​bénéficie de plus de 6,5 millions € de financement de l'UE pour soutenir l'installation et les essais de 25 chargeurs ultra-rapides (jusqu'à 350 kW) sur les infrastructures routières sur plusieurs RTE-T de base réseau Corridors.
Logo de la Commission européenne
Le projet fait partie de ceux qui sont soutenus par l'UE dans le cadre du mécanisme pour l'interconnexion en Europe (CEF) pour instrument de transport et il a été sélectionné dans le cadre du 2015 CEF Transport appel, d'un montant de 7,6 milliards € pour financer des projets visant à améliorer les infrastructures de transport européen, promouvoir la sécurité des transports, développer des systèmes de transport intelligents et d'atténuer l'impact environnemental du secteur.

Dirk Beckers, Directeur INEA , a fait remarquer: "Ce jour marque le début d'un projet qui fournira une solution viable favorisant le développement de la mobilité électrique comme une alternative à l'utilisation de combustibles fossiles dans les transports routiers ULTRA-E, il fait partie de cette culture de l'UE ambitieux. des projets qui contribuent à rendre le secteur des transports plus respectueux de l'environnement pris en charge. "
Ses commentaires ont été repris par Mme Andreja Kodrin, représentant le cabinet du commissaire pour Mobiliy et Transport Violeta Bulc lors de la cérémonie de signature, qui a salué l'efficacité des projets tels que ULTRA-E dans la décarbonisation du secteur des transports et aider créer un réseau de recharge pour les véhicules électriques sur le réseau avec un accent sur les corridors de réseau central du RTE-T.
 Le projet ULTRA-E va déployer des chargeurs rapides aux Pays-Bas, la Belgique, l'Allemagne et l'Autriche, apportant ainsi des avantages directs aux conducteurs de véhicules électriques dans la région, qui auront la charge de leurs batteries de 300 km d'autonomie réduite de 1,5 heures à 20 minutes.
Les sites de charge ultra-rapide seront déployés à une distance moyenne de 120-150 km les uns des autres, d'Amsterdam et de Bruxelles via Munich à Vienne et à Graz. La longueur totale de la zone couverte sera plus de 1100 km.
L'objectif de l'action est double:
L'action devrait donc contribuer au déploiement de chargeurs ultra-rapides en Europe et en outre de promouvoir l'utilisation de (longue distance) EV en Europe.

___________________________
NDLR : A titre comparatif la carte des réseaux corridors déservant l'hexagone en souligne de façon flagrante la faible densité de couverture comparée à l'Europe du nord. 
Enregistrer un commentaire