mercredi 23 novembre 2016

La NIO EP9 du constructeur chinois NEXT EV explose les chronos du Paul Ricard et du Nurburgring.

Le nouveau bolide électrique, avec son MW de puissance délivrée par ses quatre moteurs, a amélioré de 47 secondes le record du tour du circuit Paul Ricard et de 17 secondes celui du Nurburgring. Cette énorme puissance lui permet d'atteindre les 200 km/h en 7s et une vitesse de pointe de 313 km/h.


Malgré un chassis en fibre de carbone, un cockpit en carbone composite, elle accuse sur la balance ses 1735 kg, dont 635 kg pour la seule batterie qui lui assure une autonomie de 427 km et peut être rechargée en quarante cinq minutes.


NextEV emploie 2000 personnes sur les sites de San Jose, Shanghai, Munich, Londres et dans huit autres sites. Les actionnaires sont essentiellement chinois et américains (Tencent, Temasek, Sequoi Capital, Lenovo, TPG, etc.).
Elle participe également au championnat de Formule e 
Enregistrer un commentaire