lundi 25 mai 2015

ERDF lance un concours à l'innovation dont un consacré à l'intégration du véhicule électrique.


Faire appel à l'innovation des start-up et des petites entreprises pour développer la filière des réseaux électriques intelligents, c'est le pari que fait ERDF en organisant un grand concours avec l'Interpole Smart Grids France. Ouvert jusqu'au 1er juillet, il identifie huit thèmes majeurs pour le futur des réseaux, dont un consacré à l'intégration du véhicule électrique.


Thème 7 : Solutions d’intégration du VE sur le réseau de distribution électrique et au sein de la flotte d’ERDF 
1 Introduction:  
ERDF Direction Interrégionale Méditerranée ( Provence-Alpes - Côte d'Azur et Languedoc-Roussillon  ) est à la recherche de solutions innovantes pour promouvoir le déploiement des infrastructures de recharge des véhicules électriques (IRVE) et améliorer leur observabilité et leur exploitation au service de l’exploitation et de la conduite de ses réseaux. 

Extrait de l'appel à projets : Des transports plus « propres » 
Avec le Grenelle de l’environnement puis la loi sur la Transition Energétique, le Gouvernement français a fait du développement des véhicules « décarbonés » (véhicules rechargeables, 100% électriques - VE - ou hybrides rechargeables - VHR -) une priorité importante de sa politique environnementale et énergétique. 

Le secteur du Transport est le premier émetteur de gaz à effet de serre (27 %)
Pour y remédier, les flottes de l'Etat et des établissements publics devront intégrer, lors de leur renouvellement, au moins 50 % de véhicules électriques ou hybrides rechargeables, ou à faible niveau d'émission de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques. Les loueurs d'automobiles, ainsi que les sociétés de taxis et de voitures avec chauffeurs devront eux aussi acquérir au moins 10 % de véhicules « propres » avant 2020. Pour les particuliers, une prime au remplacement d'un véhicule diesel par un véhicule bénéficiant du bonus écologique est introduite. 
Parallèlement, et afin d’accompagner le développement du véhicule électrique, 7 millions de bornes de recharge pour véhicules électriques ou hybrides seront déployées d'ici à 2030, sur voierie publique ou sur « des places de stationnement accessibles au public ». En ces lieux publics, la recharge des véhicules électriques peut être difficilement prévisible par les gestionnaires de réseau et son usage par intermittence pourrait générer des contraintes sur le réseau. 
En ce sens, le gestionnaire de réseau de distribution, va être confronté à deux enjeux principaux : 
  • - L’accueil directement ou indirectement de l’ensemble de la recharge des véhicules électriques sur son réseau. Pour cela, ERDF aura alors besoin de solutions intelligentes répondant au développement massif des IRVE, et améliorant leur observabilité, leur gestion et leur exploitation. 
  • - Un déploiement important de véhicules électriques au sein de sa flotte d’entreprise (un premier objectif de 2000 d’ici fin 2016). Pour cela, ERDF est à la recherche d’outils performants de gestion de la recharge sur un même site et d’outils assistant l’agent ERDF conducteur d’un véhicule électrique dans ses déplacements professionnels. 


Dans ce cadre la Direction Interrégionale ERDF Méditerranée lance un appel à projets sur le thème : Solutions d’intégration du VE sur le réseau de distribution électrique et au sein de la flotte d’ERDF 

4 Besoin Pour rappel, l’écosystème du véhicule électrique peut se résumer au schéma ci-dessous en termes de relations entre les acteurs. 


(Les projets proposés devront contribuer à améliorer un des domaines fondamentaux présentés ci-dessous, liés au développement du véhicule électrique, aux infrastructures de recharge associées, aux relations entre acteurs et à la gestion de flotte de VE. 
Voici ci-dessous les différents thèmes proposés 

4.1 Déploiement des Infrastructures de Recharge des VE (IRVE) 

- Les projets seront force de proposition pour améliorer l’efficience et la bonne utilisation des IRVE publiques : 
  • Recherche d'initiatives permettant la promotion de la Mobilité Electrique 
  • Outils et méthodes d'orchestration des initiatives privées, à des mailles nationales ou régionales 
  • Proposition de démarche permettant au gestionnaire de réseau de distribution de se positionner le plus tôt possible dans la chaîne de valeur Identification des territoires « en retard» en matière de projet de déploiement d'IRVE 
- Les projets proposeront des solutions techniques permettant l’échange d’informations entre le gestionnaire de réseau et le système de gestion des bornes de recharge à des fins de pilotage intelligent de la charge par l’opérateur des bornes. 
Ces échanges seront possibles dans les deux sens :
  • par exemple dans un sens gestionnaire de réseau –> opérateur de recharge, pour adresser les alertes sur contraintes réseau (soit directement avec le système de gestion de l’énergie du site, soit directement auprès de l’opérateur de recharge, soit à travers le mécanisme d’ajustement et des offres d’agrégateur), 
  • dans le sens Opérateur de recharge –> gestionnaire de réseau de distribution pour faire remonter les prévisions de recharge suite à réservation et ainsi prévenir des éventuelles contraintes réseau. 
Les propositions se limiteront uniquement aux aspects techniques, pour avancer sur les faisabilités techniques de ces communications, sans aborder les business cases associés qui pourraient plus s’adresser à des opérateurs d’effacement qu’à un gestionnaire de réseau public. 

- Les projets étudieront la pertinence de la flexibilité sur le champ de la mobilité électrique (valeur usage de l’effacement pour utilisateur, maillage élémentaire retenu) et proposeront des solutions permettant la mise en œuvre de cette flexibilité (via un opérateur de flexibilité) utile au gestionnaire de réseau et intégrant les paramètres de l’utilisateur du VE (effacement de la recharge, injection de l’énergie sur le réseau en fonction des faisabilités techniques, des coûts d’investissement ou d’aménagement, du vieillissement des batteries et de l’économie des marchés (offres sur le mécanisme d’ajustement…). 

4.2 Services aux conducteurs de VE 

- Les projets proposeront des systèmes de communication aux opérateurs de mobilité de l’état de contrainte sur le réseau de distribution pour les accompagner dans leur recharge (choix de bornes, choix du moment,…). 
Ce processus d’accompagnement peut être corrélé avec des systèmes faisant le lien avec la source d’énergie du point de charge (énergie renouvelable ou pas) afin d’amener l’utilisateur à effectuer ses recharges dans une logique éco-responsable. 

4.3 Services aux gestionnaires de flotte 

- Les projets proposeront des systèmes de pilotage intelligent de la recharge d’une flotte de VE d’un même site, afin de maîtriser le point de raccordement du site au réseau de distribution (niveau de puissance, dimensionnement des installations et redevance de souscription). Ces systèmes pourront se coupler éventuellement avec des systèmes de prévision du besoin en roulage du lendemain de chaque véhicule pour anticiper le besoin en recharge et donc sa gestion dans le temps. 
- Les projets proposeront des systèmes de localisation de l’ensemble des points de charge d’une entreprise (par exemple du type ERDF, avec une centaine de sites sur les régions administratives PACA et LARO) accessibles aux conducteurs de VE de l’entreprise et connectés avec les bases de données publiques afin que les conducteurs puissent connaître en temps réel leur possibilité d’accès à des points de charge publics ou de leur société. 

5 Contraintes 
ERDF est un service public industriel qui n’a pas vocation à promouvoir un produit, une marque, un fournisseur par rapport à un autre. Les solutions proposées devront donc respecter les codes de non discrimination.



Enregistrer un commentaire