jeudi 21 mai 2015

Quand la mobilité électrique devient contagieuse !

Dans le transport de marchandise :


Nous vous avons, dans ces colonnes, fait partager la Saga du COLIBUS , " l'utilitaire électrique qui décarbone la livraison de colis" capable de se faufiler silencieusement dans le trafic de la ville pour y assurer la livraison du dernier kilomètre
Pendant que cet innovant et ingénieux petit véhicule poursuit son développement, de l'autre côté de l'Atlantique, des véhicules beaucoup plus imposants de la société TRANS POWER spécialisée dans les batteries de grande capacité propose des camions électriques allant jusqu'à 40 tonnes. ( Pour info voir le rapport en ligne ) .


Une flotte de 11 ElecTruck ™ camions de démonstration est en cours d'expérimentation et sont soumis à des tests routiers étendus dans des conditions réelles d'exploitation.
Les 11 camions comprennent sept camions électriques à batterie pures, un camion électrique à batterie configuré pour utiliser aussi la puissance des lignes électriques caténaires, un camion électrique à batterie utilisant un moteur à gaz naturel entrainant un générateur défini comme un prolongateur d'autonomie, et deux camions électriques à batterie alimentés par des piles à combustible d'hydrogène comme prolongateurs d'autonomie. Ces camions électriques à batterie purs peuvent fonctionner jusqu'à environ 160 km sur une seule charge de batterie, tandis que les camions avec des prolongateurs d'autonomie sont attendus pour fonctionner pendant 300 km ou plus avant de devoir recharger ou de ravitailler.
Frank Falcone, directeur de Transpower et de l'ingénierie du groupe motopropulseur, a confirmé la fiabilité importante, les avantages environnementaux et les avantages économiques offerts par les camions lourds et tracteurs utilisant véhicule électrique de Transpower (EV) technologies."
"Pour un camion avec une demi-vie d'exploitation ( un million de mile ), les économies de coûts d'énergie prédites par les tests CE-CERT reviendrait à $ 630,000 au cours de la vie du camion», a déclaré Falcone"Nous estimons que des économies de maintenance, les économies totales de cycle de vie pourraient dépasser les $ 700,000 et pourraient atteindre le 1 million $ ou plus avec des prix du carburant plus élevés ."

Dans le transport aérien :

Alors que l'avion solaire Solar Impulse s'apprête a quitter la Chine pour Hawaï qu'il atteindra au terme d'un historique vol ininterrompu durant 5 jours et 5 nuits au dessus du Pacifique, la société AIRBUS annonce le lancement de la construction à Pau (64) de l'usine Volt Air en charge de la production des avions-écoles e Fan à propulsion électrique.

Rappelons que la conception, le développement et la certification de l'E-Fan 2.0 ont été confiés à Daher-Socata sous maîtrise d'oeuvre de Voltair, filiale d'Airbus Group en charge du programme.


Le constructeur teste également la motorisation électrique du train d'atterrissage des A 320 EGTS (Electric green taxiing system) de Safran et Honeywell ; le roulage au sol en mode électrique permettra d'économiser 4 % de la consommation de kérosène soit une centaine de millier d' euros par avion chaque année d'exploitation .


Espace : l'ère de la propulsion électrique

Les voitures ne sont pas les seules à miser sur la fée électricité au cours du XXIe siècle. Les satellites de télécommunication et d'exploration spatiale connaissent, eux aussi, une véritable révolution dossier à découvrir dans Futura Sciences



Enregistrer un commentaire