vendredi 5 mai 2017

ALTIMA par Maïf, la première assurance collaborative pour les électromobilistes ...

C’est quoi l’assurance collaborative ? 
L’économie collaborative investit chaque jour de nouveaux pans de l’économie traditionnelle. A l’ère du « tout collaboratif », l’assurance est elle aussi bousculée par cette tendance et doit proposer des offres répondant à ces nouvelles attentes. Altima par Maif lance donc son « assurance collaborative » permettant de proposer une nouvelle conception de l’assurance : il s’agit d’une offre auto (garanties et services), créée sur-mesure par, et pour des communautés de conducteurs qui se retrouvent autour des mêmes usages et des mêmes besoins de couverture.
S’assurer ensemble & autrement… 
Avec l’assurance collaborative, l’assuré fait le choix de sa communauté, il bénéficie donc de garanties & services adaptés à ses besoins. En s’assurant ensemble, les assurés « partagent » les risques au sein de la communauté. Si, au cours de l’année, l’assureur n’a pas eu à utiliser la totalité des primes perçues pour la communauté, alors, il s’engage à en reverser une partie aux assurés, récompensant le comportement responsable du collectif.

La première communauté : les conducteurs de véhicules électriques 

Les conducteurs de véhicules électriques ont été très réceptifs à ce nouveau concept dès les phases d’exploration. Dotés d’un état d’esprit déjà très orienté vers l’innovation et l’expérimentation, et parce qu’ils partagent les mêmes problématiques d’usage, les conducteurs électriques se reconnaissent et tissent des liens affinitaires. Il est alors apparu intéressant d’investir avec cette première communauté le champ de l’assurance collaborative, d’autant plus que ces derniers ont le sentiment très fort d’être moins risqués que les conducteurs de véhicules thermiques, et souhaiteraient que leur comportement responsable soit reconnu. 
Afin de construire une offre sur-mesure adaptée aux besoins de la communauté électrique, les équipes Altima se sont rapprochées des usagers et des partenaires qui œuvrent depuis longtemps pour la promotion de l’usage électrique en France. Altima par Maif, propose donc aujourd’hui une formule Tous risques Electrique, sans franchise, adaptée à des véhicules récents, souvent acquis en LLD et des services en lien avec l’usage spécifique de ce véhicule. De plus, Altima offre à la souscription de chaque contrat un cadeau personnalisé : un abonnement à une carte de recharge électrique au choix, permettant d’accéder plus facilement aux bornes de recharge présentes sur le territoire français.

Comment ça marche ? 

La communauté : un petit groupe d’assurés 
qui partage un style de conduite, une passion automobile,… 
Si la communauté existe déjà, l’assuré peut la rejoindre à tout moment. En s’assurant avec ce groupe, il bénéficie des avantages, garanties et services liés à l’offre co-construite entre le groupe et l’assureur. Si la communauté n’existe pas, il peut suggérer à l’assureur de la créer. En effectuant cette démarche il peut s’il le souhaite participer à la création de l’offre d’assurance sur-mesure avec d’autres assurés. Chaque membre de la communauté est assuré individuellement, ce qui change, c’est la solidarité avec les autres membres ! 

Des garanties sur-mesure, une transparence assumée 
Pour être toujours plus près de ses assurés, Altima a choisi de proposer à chaque communauté des garanties liées aux besoins spécifiques et d’y associer des services adéquats tels que des services à tarifs négociés chez certains partenaires. Une équipe dédiée a également été formée pour accompagner les assurés. L’offre d’assurance collaborative repose sur la confiance mutuelle entre l’assureur et la communauté de membres. A tout moment, il leur est possible de consulter les données de sinistralité de la communauté et d’envisager ainsi les perspectives de redistribution de la prime. 
Le précieux sésame de la fin d’année : la redistribution 
Chaque année, la prime versée à l’assureur lui permet d’indemniser les dégâts matériels et corporels de ses assurés. En fonction des résultats de sinistralité enregistrés au cours de l’année par chaque communauté, l’assureur s’engage à redistribuer une partie de la prime aux membres. Pour encourager le comportement responsabilisant, Altima par Maif s’est par exemple engagé à reverser jusqu’à 30% de la prime (hors taxes) aux assurés de la communauté électrique.

Les coulisses du projet en mode start-up

La commande était simple :
Comment disrupter notre propre modèle sur notre cœur de métier ? 

Pour instruire cette thématique, une équipe restreinte a été constituée et a travaillé la pré-conception en mode « lean start up », stratégie permettant de vérifier le plus rapidement possible le bien-fondé d’un concept en le testant rapidement sans engager « l’industrialisation » de la conception produit. 

Plusieurs faits marquants dans la démarche : 
  • 1.La réflexion a été initiée via des « Interviews terrain » pour appréhender et comprendre les besoins des assurés. Cette phase a fait émerger les problématiques des usagers. 
  • 2.Définition de la proposition de valeur qui orientera le contrat d’assurance vers l’aspect communautaire et collaboratif, en incluant la notion de responsabilisation et de redistribution. 
  • 3.Test du concept d’assurance collaborative auprès de plusieurs communautés présumées (interviews et focus groupe) à l’aide de maquettes et de prototypes. 
  • 4.Identification d’une communauté privilégiée pour le lancement de l’offre. Le choix se portera sur une communauté porteuse, celle des véhicules électriques 
  • 5.Immersion dans la pratique du véhicule électrique : rencontres avec des usagers experts et novices, des professionnels de l’éco-système afin d’identifier les spécificités nécessaires à l’offre de garanties et services 
  • 6.Intégration d’experts de l’usage électrique dans la phase opérationnelle : rédaction des tutoriels et formation des conseillers dédiés Altima.
👉 Plus d'informations ALTIMA


Enregistrer un commentaire