dimanche 6 décembre 2015

Le plan gersois de déploiement de bornes de recharge accélérée est lancé.

Le Syndicat d'Energies du Gers (SDEG) s'est vu déléguer par les communes le déploiement des 33 bornes de recharge accélérées et s'est associé avec 6 autres départements (Aveyron, Cantal, Corrèze, Lot, Lozère et Tarn) dans un groupement d'achat qui permettra d'alimenter les bornes avec de l'électricité certifiée "verte"



Zones d'animation prévues

Opérationnelles dans 6 mois.

Les bornes seront implantées dans les chefs lieu de cantons avant l'été 2016 . Afin d'éviter les erreurs commises pour la première borne, installée à Marciac dans la précipitation lors de la préparation du festival de jazz, Le VE je le veux avec ses partenaires, proposera aux communes concernées des animations échelonnées sur le  premier semestre 2016 .
 Ces animations à destination des élus locaux et des habitants auront pour but de faire découvrir la voiture électrique, de les sensibiliser aux apports économiques que ces bornes peuvent représenter pour leur territoire et à en préparer la signalétique conformément aux normes en vigueur.   

Un partenariat constructif est engagé avec le SDEG. 
A l'invitation du directeur, Jean Michel Walcker, "Le VE je le veux " est consulté , voire invité aux réunions de travail pour y apporter le point de vue de l'usager. 
Quelques bonnes nouvelles en préparation:
  • Les bornes seront alimentées avec de l'electricité verte en 32 kWh ce qui permettra à deux véhicules de se charger en même temps à 22 kWh.
  • Elles seront équipées en prises normalisées du type 2 européen mais  en compensation le SDEG envisage d'aider les propriétaires gersois de VE ayant une connexion T3 à acquérir un adapteur T3/T2 .
  • Conformément aux recommandations de l'ADEME l'accès aux bornes se fera à partir de badges KiWhi pour respecter le principe d'interopérabilité. Dès que possible la connexion et télépaiement par smartphone seront activés.  
  • Un affichage sur la borne précisera les conditions d'utilisation ainsi que le "code de bonne conduite" consistant à éviter les "sangsues" et à laisser un N° de tel sur le parebrise si abandon du VE pendant la charge.
A suivre 
Jean-Claude LE MAIRE


Enregistrer un commentaire