mercredi 23 décembre 2015

COP21 : La flotte de véhicules électriques de l’Alliance Renault-Nissan a parcouru 175.000 km zéro émission à l’usage*


  • La flotte de 200 véhicules électriques a permis d’éviter l’émission de 18 tonnes de CO²  dans l’atmosphère pendant les deux semaines du sommet mondial
  • C’est la plus grande flotte de véhicules électriques jamais utilisée dans une conférence internationale
  • Des salariés de Renault et Nissan se sont portés volontaires pour conduire les véhicules de cette flotte composée de Renault ZOE, Nissan LEAF et Nissan e-NV200
PARIS – 15 décembre 2015 – La flotte de véhicules électriques de l’Alliance Renault-Nissan, mise à disposition de la COP21, a transporté plus de 8000 délégués accrédités, journalistes et négociateurs qui ont parcouru 175.000 km sans émettre de CO² et sans utiliser une goutte de carburant pendant les deux semaines de la conférence annuelle sur le changement climatique à Paris. Cette flotte de 200 véhicules électriques a permis en roulant d’économiser environ 182  barils de pétrole ou l’équivalent de 18 tonnes de CO2 non émises.
Le Nissan e-NV200 en face de la zone bleue dans le Bourget,
où les négociations ont eu lieu de COP21 - Crédit: Olivier Martin Gambier - 
L’Alliance Renault-Nissan était le fournisseur officiel des navettes de véhicules particuliers pendant la COP21,  qui s’est tenue du 30 novembre au 11 décembre. Cette flotte de véhicules électriques était la plus importante jamais mise à disposition auparavant lors d’une conférence internationale.
Les véhicules électriques ont effectué plus de 3 800 transferts et ont transporté les délégués accrédités entre leurs hôtels et le site de la conférence au Bourget, au Nord de Paris. La flotte était composée de la citadine Renault ZOE, de la berline compacte Nissan LEAF et de l’utilitaire 7 places Nissan e-NV200. Des salariés de Renault et Nissan se sont portés volontaires pour conduire ces véhicules et en être les ambassadeurs. Ils étaient affectés au transport des délégués de la COP21 en complément des transports publics.
Carlos Ghosn avec les voitures électriques
Renault ZOE et la Nissan LEAF. Crédit: M. Philippe PETIT - 
C’est la première fois que les Nations Unies utilisent une flotte 100% électrique pour leur service de navettes à destination des particuliers lors d’une conférence sur le climat.
La COP21 résulte également de la Déclaration de Paris sur l’électromobilité et les changements climatiques et l’appel à l’action connexe, un contrat qui a pour but d’augmenter le nombre de véhicules électriques et leur infrastructure de recharge. L’Alliance Renault-Nissan a signé cet accord dont le but est de maintenir le secteur des transports en ligne avec les engagements de la COP21 de réduire les impacts du changement climatique. 

Des bornes de recharge rapide mises à disposition du public

L’Alliance Renault-Nissan a installé un réseau de 90 bornes de recharge standard et rapide dans des endroits stratégiques. Elles sont alimentées par une électricité bas carbone fournie par EDF. Les émissions résiduelles ont été compensées dans un programme de compensation carbone agréé par les Nations Unies.

13 des 27 bornes de recharge rapide et semi-rapide installées resteront à la disposition du public, dont deux bornes de recharge rapide à l’aéroport Charles de Gaulle, deux sur le périphérique et une à l’aéroport d’Orly. Les bornes de recharge rapide sont en mesure de recharger un véhicule électrique de 0 à 80% de sa capacité en 30 minutes environ.
L’Alliance Renault-Nissan est le leader mondial des véhicules zéro émission et fabrique la moitié des véhicules électriques en circulation aujourd’hui. Renault et Nissan ont vendu plus de 280.000 véhicules électriques depuis la commercialisation de leur premier modèle, la Nissan LEAF, fin 2010.
* ni émissions de CO2 ni polluants atmosphériques réglementés lors de la conduite conformément au cycle d’homologation NEDC

Claire Martin, Alliance Renault Nissan leader pour la CdP 21,
en face de la Renault ZOE sur le stand Renault-Nissan Alliance
au Grand Palais - Crédit: Olivier Martin Gambier 
À PROPOS DE L'ALLIANCE RENAULT-NISSAN
L’Alliance Renault-Nissan est un partenariat stratégique établi entre Renault (dont le siège est à Paris) et le Japonais Nissan (dont le siège est à Yokohama). L’Alliance vend 10% des voitures commercialisées dans le monde. Partenaires stratégiques depuis 1999, Renault et Nissan ont vendu 8,5 millions de voitures dans près de 200 pays en 2014. L'Alliance a conclu des accords de collaboration stratégique avec divers constructeurs, notamment l'allemand Daimler, le japonais Mitsubishi, le chinois Dongfeng et l’indien Ashok Leyland. L’Alliance détient aussi une participation majoritaire de la co-entreprise qui contrôle le russe AVTOVAZ, fabricant de la marque Lada.
Enregistrer un commentaire