samedi 20 février 2016

DRAC, la coentrepise Renault-Dongfeng, va produire une berline électrique dans son usine de WUHAN en 2017


Dans son engagement dans la lutte contre la pollution le gouvernement chinois s'est fixé un objectif de 5 millions de VE et hybrides en 2020. 

Suite à l'accord signé en 2015 par Renault et Dongfeng, DRAC, leur coentrepise,  va produire en 2017 une berline électrique basée sur la FLUENCE ZE sera commercialisée en Chine sous la marque DONGFENG dans son usine de WUHAN qui produit également le KADJAR ( Vidéo ci dessous) .
D'autre part, pour répondre à l'attente du gouvernement chinois et du marché, Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan, souhaite produire des voitures électriques à faible coût attendues par les consommateurs chinois. 
Il a dit: « La Nissan LEAF est vendue en Chine; c'est une belle voiture, mais elle ne se vend qu'à quelques centaines d'exemplaires par mois. Nous envisageons des ventes beaucoup plus conséquentes que cela. Nous savons que le prix est un handicap, pour moi, la solution sera une voiture électrique vraiment pas cher. De toute évidence, cependant, ce n'est pas avec de faibles performances que vous pouvez réaliser cela. Donc la question est, quel est le meilleur compromis entre une performance acceptable et le prix le plus bas possible? Ceci est quelque chose qui n'existe pas aujourd'hui et nous sommes prêts à trouver une solution. Je parie qu'il va y avoir beaucoup de travail de développement pour des voitures électriques à prix abordables ... Le gouvernement chinois veut plus de voitures électriques, alors nous disons« oui », mais comme le client veut qu'elles soient bon marché la limite celà dépendra du niveau d'incitation que le gouvernement voudra mettre sur chaque voiture..."
Rappelons que DONGFENG - RENAULT en partenariat avec LG Chem envisageaient en 2016 la production d'une batterie offrant 300 km d'autonomie.

Jean Claude LE MAIRE
Enregistrer un commentaire