lundi 24 novembre 2014

RN 21 : Les Hautes Pyrénées de mieux en mieux branchées, mais peuvent mieux faire.

M. Bruno Rouch
L'inauguration des nouvelles bornes de recharge, pour les voitures électriques, installées par LECLERC sur son parking du centre commercial MERIDIEN à Tarbes-Ibos a permis à M Bruno Rouch, directeur du Syndicat Départemental de l'Electricité 65 de constater l'avancement de la cause de l'électromobilité dans le département des Hautes Pyrénées. 
L'implantation de ces nouvelles bornes illustrent le partenariat public-privé souhaité par les responsables départementaux dans le cadre du plan de développement de la mobilité électrique présenté en Juin 2014. 


L'accès à ces bornes est autorisé à partir de la reconnaissance de la carte de fidélité du magasin. Elles proposent 3 types de connexion: normale 220 V, et accélérées de type 2 (norme européenne) et type 3 à 22 kW.

Différents constructeurs étaient présents lors de cette inauguration et exposaient leurs modèles électriques ou hybrides dans le cadre d'un "mini-salon" de la mobilité durable.

Borne de recharge rapide chez NISSAN Tarbes-Ibos (65)
A quelques hectomètres de là, le village automobile du groupe EDEN regroupe les constructeurs RENAULT, NISSAN, DACIA, MITSUBSHI, KIA et SEAT. 
La concession NISSAN est par contre la seule à proposer la première borne de recharge rapide du département au format Chademo.  

L'occasion de souligner encore une fois dans ces colonnes, la nécessaire concertation entre les acteurs publics et privés pour que le réseau national de bornes prenne en charge l'implantation de points de recharge rapide assurant aux électromobilistes la continuité dans la réalisation d'un parcours. Offrir dans un département la recharge gratuite à des clients pour les commerces, à des touristes pour les lieux touristiques, constitue certes une bonne politique commerciale, mais encore faut-il que les automobiles et passagers arrivent jusque là. Chaque collectivité ne peut pas se contenter d'une approche locale de l'implantation des bornes, elle doit s'inscrire dans le plan national avec le soutien des régions et des départements. Comment d'un côté augmenter la taille des régions et donc les distances à parcourir sans prendre en compte les moyens nécessaires à l'intérieur de cette région et vers les régions voisines ?  Les stations de montagne regroupées dans N'PY envisagent d'implanter des bornes en altitude. Bonne idée mais là des prises simples suffisent puisque le véhicule va générer de l'électricité en descendant; par contre  il est absolument nécessaire de permettre la recharge avant d'attaquer l’ascension. 

C'est pourquoi nos pensons nécessaire une coordination entre tous les niveaux de décision et d'aménagement du territoire pour arriver à un maillage d'une borne rapide tous les 50 km nécessaire pour accompagner le développement de la mobilité électrique. 
Jean Claude LE MAIRE

Enregistrer un commentaire