jeudi 22 mai 2014

Transition énergétique : il y a ceux qui en causent et ceux qui la font !

L'autonomie énergétique enfin atteinte grâce au stockage des énergies renouvelables. 

Dans un précédent article j'évoquais les avancées technologiques de nos chercheurs et entreprises dans le domaine du stockage des énergies renouvelables sous forme d'hydrures métalliques, développées notamment par la société McPhyCette dernière vient de conclure un partenariat avec ATAWEY qui est résumé dans le communiqué suivant :
"La Motte-Fanjas, le 21 mai 2014 - McPhy Energy, le spécialiste des équipements de production et de stockage d'hydrogène pour les marchés de l'industrie et de l'énergie et Atawey, spécialiste des solutions d'autonomie énergétique stationnaires viennent de signer un accord de partenariat pour le marché des sites isolés (relais télécoms et télévision, habitat isolé, infrastructures hôtelières de tourisme durable, bases vie... en montagne, sur des îles ou dans des territoires vastes).
Aux termes de ce partenariat, McPhy Energy devient le fournisseur des systèmes de stockage d'hydrogène sous forme solide qui seront intégrés dans les solutions d'autonomie énergétique d'Atawey basées sur le stockage d'énergie renouvelable intermittente grâce à l'hydrogène. McPhy Energy assurera également la promotion dans le monde entier des solutions d'Atawey.

Atawey intègrera la technologie d'hydrures métalliques basse température de McPhy Energy qui permet de stocker l’hydrogène à basse pression sous forme solide. Grâce aux réseaux de distribution internationaux de McPhy Energy, Atawey pourra adresser les marchés mondiaux de l'autonomie énergétique (sites difficiles d'accès non raccordés au réseau électrique et pour lesquels l'approvisionnement en carburant est complexe et coûteux).
Courant juin, un premier équipement pour les applications d'habitat isolé sera installé avec les équipes du CEA à l’Institut National de l’Energie Solaire (INES). Un deuxième le sera à la rentrée dans le cadre du projet Thémis pour les applications industrielles de type relais télécoms. Des études commerciales sont en cours pour des installations en montagne et sur des îles du territoire français. 
On voit bien au travers de cet exemple le potentiel d'autonomie énergétique que nous apportent ces nouvelles technologies notamment pour des sites isolés.  

La plate-forme expérimentale MYRTE, la plus grosse installation au monde de gestion d’énergie via l’hydrogène couplé à un champ photovoltaïque, monte en puissance.

La plateforme MYRTE est issue de l’engagement de trois partenaires, l’Université de Corse Pasquale Paoli, HELION, et le Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives. Elle met en oeuvre le couplage de l’énergie solaire avec une chaîne hydrogène comme vecteur énergétique pour le stockage des énergies renouvelables. Elle vise à étudier le déploiement d’un stockage de l’énergie photovoltaïque via l’hydrogène afin de garantir la puissance des énergies renouvelables. 

Ce projet est soutenu par la Collectivité Territoriale de Corse, l’Etat et l’Europe. Cette plateforme est labellisée par le Pôle de Compétitivité CAPENERGIES et constitue un projet structurant de ce dernier. La plateforme MYRTE se situe à Ajaccio, en Corse, au centre de recherches scientifiques Georges Peri de l'Université de Corse.

Enregistrer un commentaire